Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

La Directrice générale demande l’ouverture d’une enquête sur le meurtre du journaliste Leonardo Gabriel Hernández au Honduras

11 Avril 2019

DeadJournos_ai

© UNESCO

La Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, a condamné aujourd’hui le meurtre du journaliste de télévision Leonardo Gabriel Hernández, perpétré le 17 mars à Nacaome, au sud du Honduras.

« Je condamne le meurtre de Leonardo Gabriel Hernández » a déclaré la Directrice générale. « J’appelle les autorités à mener une enquête sur ce crime et à faire en sorte que les responsables soient traduits en justice ».

Leonardo Gabriel Hernández, présentateur du journal télévisé El Pueblo Habla [La parole au peuple], diffusé sur la chaine de télévision privée Valle, a été abattu à proximité de son domicile en pleine journée. Le journaliste avait reçu des menaces de mort liées à son travail de journaliste. En 2018, il aurait demandé, sans succès, à bénéficier du programme national de protection des journalistes et des défenseurs des droits humains au Honduras.

L’UNESCO promeut la sécurité des journalistes à travers des mesures de sensibilisation mondiale, un renforcement des capacités ainsi que la mise en œuvre du Plan d'action des Nations Unies sur la sécurité des journalistes et la question de l'impunité.

 Pour plus d’information : L’UNESCO condamne l’assassinat de journalistes.

 

***

 

Contact médias : Sylvie Coudray, s.coudray@unesco.org, +33 (0) 1 45 68 08 91