La Directrice générale demande l’ouverture d’une enquête sur le meurtre du professionnel des médias Anjum Munir Raja au Pakistan

08 Mars 2018

La Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, a condamné aujourd’hui le meurtre du secrétaire de rédaction Anjum Munir Raja, perpétré le 1er mars dans la province du Pendjab, au Pakistan.

« Je condamne le meurtre d’Anjum Munir Raja », a déclaré la Directrice générale. « J’appelle les autorités à ouvrir une enquête sur ce crime. Il est essentiel pour la sécurité des journalistes, la liberté d’expression, la liberté de l’information et l’Etat de droit que ceux qui recourent à la violence pour museler les médias soient punis pour leurs méfaits ».

Anjum Munir Raja a été abattu dans la ville de Rawalpindi. Il travaillait pour le quotidien de langue ourdoue Qaumi Pukaar. Il est le cinquième professionnel des médias tué au Pakistan depuis le début de l’année 2017.

La Directrice générale publie des communiqués sur le meurtre des professionnels des médias conformément à la résolution 29 adoptée par les Etats membres de l’UNESCO au cours de la Conférence générale de 1997 intitulée « Condamnation de la violence contre les journalistes ».

L’UNESCO promeut la sécurité des journalistes à travers des mesures de sensibilisation, un renforcement des capacités ainsi que la mise en œuvre du Plan d'action des Nations Unies sur la sécurité des journalistes et la question de l'impunité.

Les déclarations de la Directrice générale condamnant les crimes visant les journalistes sont disponibles en ligne.

 

***

Contact médias : Sylvie Coudray, s.coudray@unesco.org, +33 (0) 1 45 68 42 12