La Directrice générale demande l’ouverture d’une enquête sur la mort du journaliste Muhammad Yusuf en Indonésie

03/07/2018

La Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, a demandé aujourd’hui que la lumière soit faite sur les causes de la mort de Muhammad Yusuf, journaliste indonésien, mort en prison le 10 juin.

 « Je déplore la mort de Muhammad Yusuf » a déclaré la Directrice générale. « J’appelle les autorités à diligenter une enquête sur les circonstances de son décès ».

 Muhammad Yusuf est décédé après avoir passé cinq semaines en détention alors qu’il attendait l’ouverture de son procès. Il était accusé d’avoir enfreint les lois indonésiennes sur la propagande haineuse et la diffamation. Muhammad Yusuf, dont les articles étaient publiés sur les sites internet Kemajuan Rakyat and Berantas, a été inculpé pour ses reportages sur des questions foncières locales impliquant une importante société d'huile de palme.

L’UNESCO promeut la sécurité des journalistes à travers des mesures de sensibilisation mondiale, un renforcement des capacités ainsi que la mise en œuvre du Plan d'action des Nations Unies sur la sécurité des journalistes et la question de l'impunité.

Pour plus d’information : L’UNESCO condamne l’assassinat de journalistes.

 ***

 

Contact médias : Sylvie Coudray, s.coudray@unesco.org, +33 (0) 1 45 68 42 12