Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

La Directrice générale déplore la mort du journaliste citoyen Anas al-Dyab en Syrie

26 Juillet 2019

La Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, a dénoncé aujourd’hui le meurtre du photographe et vidéaste Anas al-Dyab, survenu le 21 juillet au cours de frappes aériennes sur Khan Cheikhoun, dans le gouvernorat d’Idleb, au nord-ouest de la Syrie.

« Je déplore le meurtre d’Anas al-Dyab » a déclaré la Directrice générale. « J’appelle toutes les parties au conflit syrien à mettre fin aux attaques aveugles qui mettent en danger et tuent des civils, notamment des professionnels des médias. Je souhaite rendre hommage au courage de journalistes comme Anas al-Dyab qui fournissent au monde entier, au risque de leur vie, des informations et témoignages essentiels sur la situation dans les zones de conflit ».

Al-Dyab, journaliste citoyen et collaborateur de l’Agence France Presse (AFP), a péri alors qu’il filmait des frappes aériennes sur sa ville natale, ces attaques ont coûté la vie à au moins dix autres civils. Le photographe était aussi secouriste volontaire au sein des Casques blancs.

L’UNESCO promeut la sécurité des journalistes à travers des mesures de sensibilisation mondiale, un renforcement des capacités ainsi que la mise en œuvre du Plan d'action des Nations Unies sur la sécurité des journalistes et la question de l'impunité .

 Pour plus d’information : L’UNESCO condamne l’assassinat de journalistes.

 ***

 Contact médias : Sylvie Coudray, s.coudray@unesco.org, +33 (0) 1 45 68 08 91