Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

La Directrice générale de l’UNESCO appelle à l’identification des auteurs du meurtre du journaliste Ahmed Rilwan Abdulla aux Maldives

19 Septembre 2019

La Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, a exhorté aujourd'hui les autorités des Maldives à identifier les commanditaires du meurtre du journaliste Ahmed Rilwan Abdulla, porté disparu dans l’archipel depuis le 8 août 2014 et dont la mort a été confirmée au début du mois.

« Je déplore la triste nouvelle du meurtre d'Ahmed Rilwan Abdulla », a ajouté la Directrice générale. « Ce crime est un tragique rappel de la nécessité de protéger les journalistes et j'espère que l'enquête qui a révélé le meurtre d'Ahmed Rilwan Abdulla permettra également de traduire ses assassins en justice. C'est essentiel car l'impunité prévaut dans la plupart des cas, enhardissant ceux qui croient pouvoir imposer leur censure par les armes. »

Le chef de la Commission présidentielle des Maldives chargée d'enquêter sur les meurtres et les disparitions forcées a confirmé le 1er septembre qu'Ahmed Rilwan Abdulla avait été tué. Avant sa disparition, ce journaliste, qui travaillait pour le site d'information indépendant Minivan News, avait reçu des menaces via Facebook.

L'UNESCO promeut la sécurité des journalistes au travers de mesures de sensibilisation mondiale, d'un renforcement des capacités, ainsi que par la mise en œuvre du Plan d'action des Nations Unies sur la sécurité des journalistes et la question de l'impunité.

****

Pour plus d’informations : l’UNESCO condamne l’assassinat de journalistes.

 

Contact médias : Sylvie Coudray (s.coudray@unesco.org) – +33 (0)1 45 68 08 91