La Directrice générale de l’UNESCO condamne le meurtre du journaliste Javedullah Khan au Pakistan

04/03/2020

La Directrice générale de l’UNESCO condamne le meurtre du journaliste Javedullah Khan au Pakistan

Paris, le 4 mars—La Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, a appelé les autorités à persévérer dans leurs efforts visant à améliorer la sécurité des journalistes au Pakistan à la suite du meurtre du journaliste Javedullah Khan, le 25 février, dans le district de Swat, région du nord du pays en proie à l’insécurité.

« Je condamne l’assassinat du journaliste Javedullah Khan », a déclaré Audrey Azoulay. « Je suis convaincue que les autorités persévéreront dans leurs efforts visant à améliorer la sécurité des professionnels de la presse au Pakistan et à traduire en justice les responsables des attaques qui les visent ».

Bien qu’il ait été sous protection policière, Javedullah Khan, qui dirigeait l’agence locale du journal en langue ourdoue Ausuf, a été pris pour cible dans sa voiture dans la localité de Matta, le policier qui l’accompagnait sortant indemne de l’attentat. Le journaliste était aussi un cadre de la Ligue musulmane du Pakistan tendance Nawaz (PML-N) et membre du Comité local anti-taliban pour la paix.

L'UNESCO promeut la sécurité des journalistes au travers de mesures de sensibilisation mondiale, d'un renforcement des capacités, ainsi que par la mise en œuvre du Plan d'action des Nations Unies sur la sécurité des journalistes et la question de l'impunité.

****

Pour plus d’informations : l’UNESCO condamne l’assassinat de journalistes.

Contact médias : Guilherme Canela de Souza Godoi, g.godoi@unesco.org