Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

La Directrice générale de l’UNESCO condamne le meurtre du journaliste de radio Papy Mahamba Mumbere en RDC

08 Novembre 2019

La Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, a condamné l’assassinat du journaliste de radio Papy Mahamba Mumbere dans le village de Lwemba, au nord-est de la République démocratique du Congo, le 2 novembre, Journée internationale de la fin à l'impunité pour les crimes contre des journalistes.

« Je condamne l'attaque brutale contre Papy Mahamba Mumbere », a déclaré la Directrice générale. « J'appelle les autorités à enquêter sur ce crime et à traduire ses auteurs en justice. L'assassinat d'un journaliste de radio locale en raison de son engagement à fournir des informations de service public sur une maladie mortelle constitue une illustration tragique du coût que représente pour la société la violence contre les médias. »

Papy Mahamba Mumbere, journaliste à la radio communautaire de Lwemba (Ituri), venait de présenter un programme d'information publique sur Ebola lorsque des hommes sont entrés chez lui, le tuant à coups de couteaux et de machettes. Les agresseurs ont également blessé la femme du journaliste avant de mettre le feu à leur maison.

L'UNESCO promeut la sécurité des journalistes au travers de mesures de sensibilisation mondiale, d'un renforcement des capacités, ainsi que par la mise en œuvre du Plan d'action des Nations Unies sur la sécurité des journalistes et la question de l'impunité.

****

Pour plus d’informations : l’UNESCO condamne l’assassinat de journalistes.

Contact médias : Sylvie Coudray (s.coudray@unesco.org) – +33 (0)1 45 68 08 91