La Directrice générale de l’UNESCO condamne le meurtre de la journaliste Urooj Iqbal au Pakistan

19/12/2019

La Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, a appelé les autorités pakistanaises à faire la lumière sur le meurtre de la journaliste Urooj Iqbal, tuée à Lahore, au Pakistan, le 25 novembre dernier.

« Je condamne le meurtre de la journaliste Urooj Iqbal, a-t-elle déclaré. Les femmes journalistes sont confrontées à travers le monde à des menaces significatives, s’agissant tant de leur intégrité physique que de leur droit à la liberté d’expression. Il est important d’affirmer clairement que le féminicide ne saurait être toléré ».

Urooj Iqbal a été retrouvée morte, tuée d’une balle dans la tête, dans son immeuble. Elle avait récemment déclaré à la police avoir reçu des menaces de son mari, lui-même journaliste et dont elle était séparée. Celui-ci la harcelait pour qu’elle abandonne le journalisme.

Le crime, qui a coïncidé avec la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, constitue un rappel de l’importance d’agir contre les menaces visant des femmes journalistes. L'UNESCO promeut la sécurité des journalistes au travers de mesures de sensibilisation mondiale, d'un renforcement des capacités, ainsi que par la mise en œuvre du Plan d'action des Nations Unies sur la sécurité des journalistes et la question de l'impunité.

****

Pour plus d’informations : l’UNESCO condamne l’assassinat de journalistes.

 

Contact médias : Sylvie Coudray (s.coudray@unesco.org) – +33 (0)1 45 68 08 91