Press release

La Directrice générale de l’UNESCO demande une enquête sur le meurtre du journaliste Héritier Magayane en RDC

11/08/2021

La Directrice générale de l'UNESCO, Audrey Azoulay, a condamné le meurtre du journaliste Héritier Magayane, survenu dans la nuit du 7 août au Nord-Kivu, en République démocratique du Congo.

Je condamne le meurtre d'Héritier Magayane. Je demande aux autorités d'enquêter sur ce crime et de traduire ses auteurs en justice. Il faut lutter contre l'impunité afin de dissuader ceux qui usent de la violence pour empêcher les journalistes de faire leur travail.

Audrey Azoulay, Directrice générale de l'UNESCO

Des agresseurs non identifiés auraient tranché la gorge de M. Héritier Magayane. Journaliste à la Radio-Télévision nationale congolaise (RTNC), il présentait des programmes jeunesse en faveur de la paix dans la région. 

L’UNESCO promeut la sécurité des journalistes au travers de campagnes de sensibilisation mondiale, d’un renforcement des capacités, ainsi que par un certain nombre de mesures, notamment dans le cadre du Plan d’action des Nations Unies sur la sécurité des journalistes et la question de l'impunité.