Press release

La Directrice générale de l’UNESCO en Égypte pour célébrer son patrimoine millénaire et soutenir sa préservation

06/04/2021

La Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, a effectué une visite officielle en Égypte du 3 au 5 avril, à l’invitation des autorités égyptiennes, pour célébrer le riche patrimoine historique du pays et soutenir sa préservation. 

A cette occasion, elle a assisté aux côtés du chef de l’État égyptien à la spectaculaire procession qui a permis le transfert de 22 momies royales du Musée national du Caire au nouveau Musée national de la civilisation égyptienne.

Dans le cadre d’un entretien bilatéral, la Directrice générale a félicité le Président Abdel Fattah al Sissi pour le succès de cette cérémonie historique, qui a uni les Égyptiens et fait partager au monde ces figures tutélaires de l’Égypte antique, ainsi que pour le travail accompli par le ministère du Tourisme et des Antiquités en faveur de la politique muséale.

La Directrice générale et le Président ont partagé leur vision du rôle fédérateur du patrimoine, tant celui de l’Égypte antique que celui formé par la succession des époques ayant marqué sa diversité historique, culturelle et cultuelle.

Audrey Azoulay et Abdel Fattah al Sissi sont convenus de continuer à travailler ensemble face aux défis de l’articulation entre la protection du patrimoine culturel et les objectifs du développement de l’Égypte, notamment dans leurs dimensions de développement urbain et de tourisme durable.

Dans le domaine de l’éducation, la Directrice générale a réaffirmé le soutien de l’UNESCO dans le contexte de crise du COVID-19 et annoncé la mise en œuvre de deux projets d’alphabétisation et d’apprentissage à distance qui bénéficieront en particulier aux femmes.

La visite de la Directrice générale s’est poursuivie au « Caire historique », avec notamment sa remarquable architecture et son Musée d’art islamique, récemment rénové avec le soutien de l’UNESCO.

Elle s’est rendue ensuite sur le plateau de Guizeh, site emblématique de la liste du patrimoine mondial ainsi qu’à Saqqarah, où elle a assisté au travail de fouilles archéologiques qui ont permis d’importantes découvertes récentes. 

A Alexandrie, Mme Azoulay a pu aller à la rencontre du riche patrimoine multiculturel de la ville, notamment en visitant la synagogue Eliyahou Hanavi récemment rénovée par les pouvoirs publics.

La visite de la Directrice générale s’est achevée sur les traces de la campagne de Nubie, lancée par l’UNESCO en 1960.  

À Assouan, elle a pu admirer le temple de Philae, sauvé des eaux lors de cette campagne et contempler les trésors archéologiques de la Haute-Égypte conservés au Musée de Nubie, étroitement associé à l’UNESCO.

 

C’est en Égypte, avec le sauvetage des temples de Philae, Abou-Simbel et bien d’autres, que se sont forgé les fondements de l’action de l’UNESCO en faveur du patrimoine culturel de l’humanité. Cet effort collectif continue de nous inspirer aujourd’hui. L’UNESCO poursuit la voie ouverte avec l’Égypte dans les années 1960 au cœur de notre XXIe siècle en l'enrichissant de nouvelles dimensions. Avec des campagnes comme « Faire Revivre l’esprit de Mossoul », nous associons la même ambition pour le patrimoine à la protection de la diversité culturelle et l’éducation.

Audrey Azoulay, Directrice générale de l'UNESCO

Cette visite officielle a marqué la volonté commune d’amplifier la relation stratégique entre l’Égypte et l’UNESCO, inscrite dans l’histoire.

Contact médias : Clare O’Hagan, +33 (0)1 45 68 17 29