Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

La Directrice générale de l'UNESCO participe à la commémoration du 90e anniversaire de la naissance d'Anne Frank

17 Juin 2019

azoulay_688px.jpg

© UNESCO

La Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, a participé à Francfort à la célébration du 90ème anniversaire de la naissance d’Anne Frank. Née à Francfort en 1929, Anne Frank et sa famille ont quitté l’Allemagne Nazie pour les Pays-Bas, à Amsterdam, où, à partir de juillet 1942, ils se cachent dans un appartement secret pour échapper aux persécutions. C’est pendant ces deux années de clandestinité qu’Anne Frank rédige ses célèbres Journaux, dans lesquels elle livre ses pensées et décrit son quotidien dans la clandestinité. Anne et les autres clandestins sont arrêtés à l’été 1944 puis déportés au camp d’Auschwitz-Birkenau. Anne meurt au camp de Bergen-Belsen en février 1945.

La Directrice générale a rappelé la portée universelle du Journal d’Anne Frank, « à la fois le récit de la vie d’une adolescente, et aussi l’un des témoignages essentiels de l’histoire la plus sombre de l’humanité » permettant, notamment aux plus jeunes, d’appréhender une part de la réalité du génocide des Juifs.  L’un des textes les plus lus au monde, le Journal d’Anne Frank est aussi « un geste littéraire » a-t-elle ajouté, « triomphe de l’art sur le néant contre l’entreprise criminelle qui a voulu expulser une partie de l’humanité de l’espèce commune ».  A cette occasion, Mme Azoulay et Mme Müntefering ont également rappelé le travail effectué par l’UNESCO pour enseigner l’histoire de la Shoah, lutter contre les tentative de distorsions de l’histoire, et pour prévenir les formes contemporaines d’antisémitisme dont l’impact se fait sentir aujourd’hui mondialement, notamment à travers les réseaux sociaux.

Les Journaux d’Anne Frank ont été inscrits au registre de la Mémoire du monde en 2009.