Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

La Directrice générale plaide pour un multilatéralisme plus ouvert au Forum de Paris sur la paix

12 Novembre 2018

La Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, a participé dimanche 11 novembre 2018 au Forum de Paris sur la Paix organisé du 11 au 13 novembre à la grande Halle de la Villette. 

Elle a assisté à la cérémonie d’ouverture durant laquelle se sont exprimés le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, la Chancelière allemande, Angela Merkel et le Président de la République française, Emmanuel Macron.

A cette occasion, le Secrétaire général a notamment rappelé que « face à la multiplication des conflits, au défi climatique, aux inégalités et à la confrontation commerciale, nous avons besoin d’un système multilatéral réformé, fort et en mouvement. »

La Directrice générale a pris la parole à l’occasion du débat organisé par Reporters sans frontières, en présence de Nadia Murad, Prix Nobel de la Paix, pour rappeler que « La liberté d’information, c’est bien le cœur battant de la démocratie. L’information est un bien commun et notre devoir est de le protéger. Défendre la liberté d’expression, la liberté de la presse et l’accès à l’information est une mission universelle qui exige le concours de tous et la volonté politique au plus haut niveau ».

Audrey Azoulay a ensuite participé au débat public sur le multilatéralisme animé par Enrico Letta, Doyen de l’Ecole des Affaires internationales de Sciences Po avec d’autres dirigeants d’organisations internationales.  Elle y a plaidé en faveur d'un système multilatéral plus ouvert et plus transparent : « Notre responsabilité pour les générations futures est de réformer le système multilatéral en rendant plus efficaces, plus ouvertes et plus transparentes nos organisations. Le multilatéralisme est fondé sur une communauté de valeurs auxquelles tous les Etats membres ont librement souscrit. Ces valeurs, et l'humanisme qui les sous-tend, sont aujourd'hui plus pertinentes que jamais parce que les défis auxquels nous sommes confrontés dépassent largement les frontières nationales. », a insisté la Directrice générale.

Plus de 70 chefs d'Etat et de gouvernement, des représentants des organisations internationales et des acteurs de la société civile ont pris part au Forum de Paris sur la Paix qui réunit pendant trois jours plusieurs milliers de personnes. Ce Forum a pour vocation d'explorer les solutions existant pour améliorer la gouvernance mondiale et favoriser la coopération internationale.