La Directrice générale rencontre le Ministre des affaires étrangères d’El Salvador

dg-aa-mofa-elsalvador.jpg

© UNESCO/Christelle ALIX
11 Décembre 2017

Le 11 décembre 2017, la Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, a rencontré le Ministre des affaires étrangères d’El Salvador, Hugo Martinez, en déplacement à Paris.

A cette occasion, la Directrice générale a remercié El Salvador pour son soutien constant de l´UNESCO, et a salué son engagement dans les travaux des organes directeurs de l´Organisation. La Directrice générale et le Ministre se sont entretenus sur divers domaines de coopération, tels que les réseaux de coopération en éducation supérieure et notamment les Chaires UNESCO, la mobilité académique, l’éducation pour une culture de la paix et l’éducation permanente des nouvelles générations avec une participation citoyenne. El Salvador célèbre cette année le 25e Anniversaire de la signature de ses accords de paix de Chapultepec qui ont mis fin à treize années de guerre civile (1979 à 1992).

Le Ministre a souligné l’importance de la protection et de la préservation des biens culturels en mettant en exergue l’excellente conservation du site archéologique Joya de Cerén, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1993. Il s’est félicité de l’inscription de la réserve de biosphère transfrontalière « Trifinio Fraternidad » entre El Salvador, le Guatemala et le Honduras en 2011. Pour finir, le Ministre a fait savoir que El Salvador aspirait à se déclarer pays libre d’analphabètes d’ici deux ans avec un taux d’analphabétisme réduit de moitié entre 2009 et 2017.

La Directrice générale a partagé quelques éléments de sa vision stratégique pour l’Organisation qui devra se moderniser et capitaliser sur sa valeur ajoutée dans ses domaines de compétence. Elle a encouragé les autorités nationales et locales d´El Salvador à collaborer avec l’UNESCO, afin de rejoindre le Réseau des villes créatives de l'UNESCO. A cette fin, il a été fait référence aux villes de Santa Tecla et de Sichitoto qui pourraient demander à rejoindre le réseau.

Enfin, la Directrice générale corroborant les paroles du Ministre sur l’importance de la préservation des océans, a vu en la Commission Océanographique Intergouvernementale (COI) un excellent terrain de coopération.

L’entretien a eu lieu en présence de l’Ambassadrice, Déléguée permanente d’El Salvador auprès de l’UNESCO, Mme Lorena Sol de Pool et de l’Ambassadeur César Arevalo, Chef de Protocole.