La Directrice générale rencontre le Président de la République de Bulgarie

dg-aa-president-bulgaria-2.jpg

© UNESCO/Christelle ALIX
05 Décembre 2017

Le 5 décembre 2017, la Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, a rencontré le Président de la République, S.E. M. Rumen Radev, lors de sa visite officielle au siège de l’UNESCO à Paris.

La Directrice générale a remercié le Président pour la coopération étroite établie de longue date entre l’UNESCO et la Bulgarie dans tous les domaines de compétence de l’Organisation. Elle a exprimé l’espoir que cette coopération sera renforcée dans le cadre de la présidence bulgare du Conseil de l’Union européenne en 2018.

Le Président a souligné l’importance que son pays attache à la protection patrimoine culturel et au rôle essentiel que joue l’UNESCO dans la lutte contre le trafic illicite de biens culturels. A cet égard, la Directrice générale a informé le Président de sa récente participation à la réunion du Conseil de sécurité des Nations Unies pour présenter le premier rapport de mise en œuvre de la Résolution 2347 sur la protection du patrimoine culturel, qui appelle, entre autre, les Etats membres à renforcer leur législation nationale dans ce domaine.

Au cours de leur échange, le Président et la Directrice générale se sont également accordés sur la nécessité d’utiliser les nouvelles technologies et le numérique pour rendre le patrimoine culturel et documentaire accessible aux jeunes générations. La Directrice générale a pour sa part souligné l’importance de sensibiliser la jeunesse au respect des différences et à la diversité culturelle comme source de richesse.

Le Président a informé la Directrice générale de son intention de présenter dans le cadre de la présidence bulgare du Conseil de l’Union européenne une nouvelle initiative visant à fédérer dix pays de la région d’Europe du Sud-Est pour la création d’un institut pour le développement durable ainsi que d’un centre régional de recherche en physique des particules sur le modèle du CERN. Rappelant que l’UNESCO possède une expertise étendue de longue date dans ce domaine, la Directrice générale a confirmé la disponibilité de l’Organisation pour accompagner la Bulgarie dans la mise en œuvre de cette initiative.

La Bulgarie est membre de l’UNESCO depuis 1956. Elle dispose de 3 Chaires UNESCO et 51 écoles associées, et compte 10 sites du patrimoine mondial, 5 éléments sur la liste du patrimoine culturel immatériel, et 10 Réserves de biosphère.