Le dopage génétique et l’intelligence artificielle à l’ordre du jour de la conférence antidopage de l’UNESCO

25/10/2019

Le dopage génétique et l'intelligence artificielle, le rôle et l'engagement des femmes et des jeunes dans le sport, ainsi que l'importance de l'éducation aux valeurs par le sport sont à l'ordre du jour de la 7e Conférence des Parties à la Convention internationale contre le dopage dans le sport, qui se tiendra du 29 au 31 octobre au Siège de l'UNESCO.

Un forum sur les questions de fond aura lieu le 29 octobre, préparant le terrain pour les échanges qui se poursuivront durant deux autres journées. Cet événement réunira quelque 500 représentants de haut niveau des 188 États parties à la Convention, des experts et les principaux acteurs du mouvement sportif, dont l'Agence mondiale antidopage, le Comité international olympique, l'Agence internationale de contrôle, le Conseil de l'Europe, Interpol et l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime.

L'éducation préventive et la sensibilisation aux dangers du dopage sont au cœur du mandat de l'UNESCO dans le sport. Son engagement contre le dopage vise non seulement à préserver les valeurs du sport mais aussi à protéger les jeunes sportifs.

****

Les journalistes souhaitant couvrir l’événement sont invités à demander une accréditation au service de presse de l’UNESCO : Djibril Kébé, d.kebe@unesco.org, +33(0)1 45 68 17 41

Informations sur la Convention

Programme de la conférence