Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

L’éducation dans la prévention du racisme et des discriminations : le cas de l’antisémitisme

27 Septembre 2018

L'éducation, facteur clé dans la prévention de toute forme de racisme et de discrimination, était au cœur d'un événement de haut niveau organisé par l'UNESCO lors de la 73e Assemblée générale des Nations Unies. Dans le cadre de son programme de prévention de l'antisémitisme, l'UNESCO a appelé les États membres à s’engager dans la lutte contre toutes les formes d'intolérance et à renforcer l'action globale de l'Organisation pour prévenir le racisme et la discrimination.  

Dans le discours qui ouvrait la session Le pouvoir de l’éducation dans la prévention du racisme et de la discrimination : le cas de l’antisémitisme, la Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay a insisté sur l'importance de travailler de manière concertée.

« Cela requiert la mobilisation de tous les États membres », a-t-elle souligné. « L'éducation est l’outil le plus indiqué à notre disposition pour prévenir toutes les formes d'intolérance et de discrimination et pour garantir un respect égal à chaque femme et chaque homme », a encore déclaré la Directrice générale. « L’antisémitisme met à mal les droits fondamentaux. S'y attaquer, c'est défendre les libertés fondamentales. C'est défendre l'égale dignité de tous les êtres humains », a-t-elle ajouté.

Antonio Guterres, Secrétaire général des Nations Unies ; Saadeddine Othmani, Premier ministre du Maroc et des ministres représentant l'Australie, la Bulgarie, l'Espagne, la France, la Hongrie, le Mexique, la Norvège, les Pays-Bas et le Royaume-Uni ont participé à cet événement. Plusieurs centaines de responsables gouvernementaux et de hauts représentants d'organisations de la société civile étaient également présents.

Parmi les intervenants figuraient notamment Deborah Lipstadt, Professeure d'histoire et d'études juives modernes et d’un programme d’études de l’Holocauste à l’Université Emory d'Atlanta, et Mina Abdelmalak, spécialiste de la sensibilisation du public arabe, Initiative sur le déni de l’Holocauste et l’antisémitisme, au musée du mémorial de l'Holocauste des États-Unis.

Dans le cadre du vaste travail mené dans le domaine de la prévention de l'extrémisme violent par l'éducation, l’UNESCO a notamment publié : Principes directeurs à l’attention des éducateurs pour combattre l’intolérance et la discrimination à l’encontre des musulmans , ainsi que Prévenir l’antisémitisme par l’éducation – lignes directrices à l’intention des décideurs politiques ; une publication, la première du genre, coéditée, au début de cette année avec l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

 

***

Contact médias: Aurélie Motta-Rivey, +33 7 72 44 89 91, a.motta-rivey@unesco.org