Press release

Éthiopie : la Directrice générale de l’UNESCO condamne le meurtre du journaliste Dawit Kebede

26/01/2021

Paris, 26 janvier—La Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, a demandé l’ouverture d’une enquête après le meurtre du journaliste Dawit Kebede qui a été retrouvé mort à Mekelle, capitale de la région du Tigré, le 19 janvier.

Je condamne le meurtre de Dawit Kebede. J’appelle les autorités à enquêter sur ce crime et à traduire les auteurs en justice. L’impunité ne doit pas permettre à ceux qui recourent à la violence d’empêcher les journalistes de faire leur travail.

Audrey Azoulay, Directrice générale de l’UNESCO

M. Kebede, qui travaillait à la télévision publique régionale tigréenne, a été retrouvé mort dans une voiture aux côtés d’une autre personne. Tous deux ont été exécutés d’une balle dans la tête.

L'UNESCO promeut la sécurité des journalistes au travers de mesures de sensibilisation mondiale, d'un renforcement des capacités, ainsi que par un certain nombre de mesures, dans le cadre notamment du Plan d'action des Nations Unies sur la sécurité des journalistes et la question de l'impunité.

Voir aussi : l’Observatoire des journalistes assassinés de l’UNESCO.

Contact médias : Guilherme Canela de Souza Godoi