Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Evaluer le développement d’Internet dans votre pays !

09 Mai 2019

L’Internet est-il un espace ou les droits de l’homme sont respectés dans votre pays? Est-il ouvert et accessible ? Ceux pour qui l’Internet constitue un enjeu, participent-ils aussi à sa gouvernance ? Les indicateurs sur l’Universalité de l’Internet développés par l’UNESCO contribuent à apporter des réponses à ces questions.

Ils sont une série complète d’indicateurs dont la visée est d’évaluer le développement d’Internet au niveau national. A cette fin, ils cherchent à répondre à quatre questions fondamentales. La première a trait aux droits de l’homme. Internet permet-il l’exercice de la liberté d’expression et d’association, et est-il respectueux du droit à la vie privée et des droits sociaux, économiques et culturels ?

L’ouverture est la deuxième problématique-clé. Quelle est la situation concernant les normes ouvertes, marchés ouverts, données ouvertes ou encore le gouvernement ouvert dans le pays ?

Troisièmement, les indicateurs s’intéressent à la question de l’accessibilité – en ce qu’elle rejoint celles de l’accessibilité financière d’accès à Internet, de connectivité, de langues locales, de compétences des utilisateurs, et de l’équité de l’accès à Internet.

Quatrièmement, l’UNESCO se positionne pour un Internet nourri par une gouvernance multipartite– où toutes les parties prenantes sont impliquées dans les processus de prise de décision, depuis les gouvernements, les entreprises et la communauté technique jusqu’aux organisations intergouvernementales, à la société civile et au milieu universitaire.

Ces quatre catégories, ensemble, forment le cadre D.O.A.M. -- l’acronyme pour un Internet basé sur les Droits de l’homme, Ouvert, Accessible à tous, et nourri par une participation Multipartite. Ce cadre devient D.O.A.M.-X lorsque complété par une série supplémentaire de cinq questions transversales (X) – l’égalité de genre, les besoins spécifiques des enfants, le développement durable, la confiance et la sécurité, ainsi que les aspects légaux et éthiques d’Internet.

Au cours des trois dernières années, les parties prenantes intéressées ont travaillé avec l’UNESCO à la création de cette série d’indicateurs, conçue pour évaluer l’état d’Internet à l’échelle nationale. En novembre 2018, le Programme International pour le développement de la communication de l’UNESCO (PIDC) a pris connaissance de ces indicateurs et les a validés comme outil clé pour l’évaluation de l’état du développement d’Internet au niveau national. Le PIDC a souligné que les indicateurs pouvaient être librement utilisés par des parties prenantes qui souhaiteraient conduire une évaluation d’Internet dans leur pays selon les principes DOAM-X.

En plus d’une description détaillée des indicateurs – qui, en plus de la série DOAM-X, comprennent aussi des indicateurs apportant des informations contextuelles sur le pays d’évaluation –, la publication présente huit étapes pour la mise en place du processus d’évaluation, ainsi que les livrables concrets attendus d’une évaluation nationale. Elle est actuellement en cours de lancement et sera présentée dans de divers événements dont le Forum pour la gouvernance de l’Internet (IGF), RightsCon, EuroDig, la Journée mondiale de la liberté de la presse, et la Journée mondiale de l’accès universel à l’information.

****

Pour rester informées sur le processus de mise en place des indicateurs de l’universalité d’Internet, les parties prenantes ont la possibilité de s’inscrire à la communauté de l’Universalité d’Internet pour recevoir une lettre d’information périodique :  https://en.unesco.org/feedback/join-our-internet-universality-community.

La publication complète est actuellement disponible en anglais, français et espagnol, et est en cours de traduction dans les autres langues officielles de l’ONU.

Une version imprimable (sans les photographies) est également disponible en anglais à ce lien.

Pour tout retour, merci de vous adresser aux point focaux de l’UNESCO, Xianhong Hu (x.hu@unesco.org) et Lucy Levinson (l.levinson@unesco.org)

Pour des questions d’ordre général, merci d’écrire à: internet.indicators@unesco.org