Press release

Face à l’accroissement des inégalités dues au COVID, l’UNESCO rappelle que la lecture est le fondement du développement

07/09/2020

©  Centro Universitario de Participación Social

Alors que 773 millions d’adultes et de jeunes à travers le monde ne possèdent toujours pas les compétences de base en lecture et en écriture, l’UNESCO organise une Conférence internationale en ligne sur l’enseignement et l’apprentissage de l’alphabétisation en période de crise due au COVID-19 et au-delà, à l’occasion de la célébration de la Journée internationale de l’alphabétisation le 8 septembre. La conférence réunira des experts et des éducateurs dans le but de réinventer l’enseignement et l’apprentissage de l’alphabétisation des jeunes et des adultes, suivant les mêmes principes que l’initiative de l’UNESCO sur Les futurs de l’éducation. L’UNESCO remettra aussi les Prix internationaux d’alphabétisation à cinq programmes d’alphabétisation exceptionnels du Ghana, du Mexique, du Népal, du Royaume-Uni et du Yémen.

Le confinement quasiment planétaire provoqué par le COVID-19 a perturbé l’éducation, touchant plus de 91% des élèves et 99 % des enseignants.

La lecture est la clé du développement. Les programmes d’alphabétisation des adultes ne doivent pas être la variable d’ajustement de l’éducation

Audrey Azoulay, Directrice générale de l'UNESCO

Cette année, les Prix internationaux d’alphabétisation de l’UNESCO récompensent l’excellence des programmes d’alphabétisation, dans l’esprit du thème de la Journée de l’alphabétisation de l’Organisation.

Les deux Prix d’alphabétisation UNESCO-Roi Sejong pour l’éducation et la formation en dans les langues maternelles, parrainés par le Gouvernement de la République de Corée, seront décernés à :

  • Ageing Nepal pour son programme national : « Cours d’alphabétisation de base pour le troisième âge », Népal. Il s’agit du premier programme du pays qui cible les personnes du troisième âge ayant migré des campagnes vers les villes. Il leur donne les moyens de pouvoir continuer à vivre de façon autonome grâce à une éducation intergénérationnelle à l’alphabétisation des adultes dans la langue nationale, le népalais. Ageing Nepal est une organisation non gouvernementale nationale de premier plan enregistrée auprès du gouvernement népalais et affiliée au Conseil pour la protection sociale.
  • United World Schools pour son programme « Providing Non-Burmese Speaking Out-of-School Children with Access to Education », Royaume-Uni. Le programme permet aux enfants non scolarisés issus de communautés linguistiques minoritaires de l’État Shan au Myanmar, d’accéder à l’enseignement primaire. En recrutant et en formant des professeurs au sein des communautés concernées, le programme permet aux enfants d’étudier dans leur langue maternelle, tout en offrant aux enseignants des possibilités d’emploi et de formation. United World Schools (UWS) est une organisation caritative internationale basée au Royaume-Uni qui promeut une éducation durable de qualité.

Les trois Prix UNESCO-Confucius d’alphabétisation, qui bénéficient du soutien de la République populaire de Chine pour les actions en faveur des populations rurales et des jeunes non scolarisés, en particulier des filles et des femmes, seront décernés à :

  • Centro Universitario de Participación Social de la Benmérita Universidad Autónoma de Puebla (Mexique) pour son « Programme d’alphabétisation : apprendre par l’enseignement ». Reposant sur la création de réseaux de soutien, le programme promeut l’idée de la citoyenneté mondiale en permettant à des étudiants d’instituts universitaires, préalablement formés par des mentors, de vivre ensemble dans une communauté rurale pour apprendre à lire et à écrire aux jeunes et aux adultes, tout en apportant aussi aux enfants un soutien éducatif. Il s’agit d’un modèle unique de formation participative et de réflexion critique sur les problèmes sociaux dans le contexte d’une formation aux compétences utiles pour la vie quotidienne. Cette approche vise à assurer la durabilité et à établir des relations entre les différents secteurs de la société pour créer une interdépendance positive.
  • Bureau d’alphabétisation générale de Sanaa (Yémen) pour son programme « Éduquer et intégrer les réfugiés dans les cours d’alphabétisation de la société yéménite ». Ce programme local exemplaire qui continue d’opérer en dépit de la guerre et du déplacement des populations, s’adresse aux réfugiés analphabètes de toutes nationalités. Il les aide à acquérir des compétences en matière d'alphabétisation afin qu'ils puissent bénéficier de toute une série de possibilités d'apprentissage tout au long de la vie, y compris l'acquisition des compétences nécessaires pour faire face aux défis sociaux et économiques. Le programme s’appuie sur des pédagogies flexibles adaptées à différents groupes d’âge et capacités pour leur permettre de s’inscrire dans l’enseignement formel. Administré par l’Organisation d’alphabétisation et d’instruction des adultes, dépendante du ministère yéménite de l’éducation, le programme concerne 215 centres d’alphabétisation dans 11 districts du pays.
  • Just Commit Foundation (JCF) pour son programme « Inspirational Business Stories », Ghana. Ce programme applique une approche novatrice de l’enseignement et de l’apprentissage de l’alphabétisation, par le biais d’ouvrages commerciaux qui inspirent et guident les enfants et les jeunes dans la création d’entreprises viables avec des ressources limitées. Il favorise l’utilisation de déchets comme le papier, le plastique, le tissu et les déchets électroniques pour créer de nouveaux produits peu coûteux et réutilisables. Les bénéficiaires apprennent l’éco-entrepreneuriat dans leur langue locale et en anglais, y compris la façon de développer des modèles économiques, de mettre en place et de gérer des entreprises prospères, viables et respectueuses de l’environnement. Le programme développe également les compétences personnelles des jeunes telles que la confiance, le travail d’équipe, le leadership et la résolution de problèmes, et il combine l’alphabétisation et la durabilité pour l’ensemble de la communauté. JCF a été créé en 2017 en tant qu’organisme sans but lucratif pour mettre l’innovation au service des jeunes et des enfants.

****

Contact médias : Clare O’Hagan, Service de presse de l’UNESCO : +33(0)1 45 68 17 29, c.o-hagan@unesco.org