Faire bloc contre l’« infodémie » : l’UNESCO se mobilise

07/04/2021

Distinguer les faits des rumeurs, apprendre à chercher et évaluer les contenus en ligne, identifier les sources : la nécessité de porter un regard critique sur les informations n’a jamais été aussi cruciale dans le contexte marqué par l’épidémie de Covid-19 et son cortège de fausses nouvelles relatives à la maladie. Depuis des années, l’UNESCO promeut l’éducation aux médias et à l’information, notamment auprès des enseignants. Des cours en ligne, gratuits et ouverts, sont disponibles pour un apprentissage autonome. Depuis 2012, la Semaine mondiale de l’éducation aux médias et à l’information est l’occasion de favoriser cet apprentissage critique ainsi que la diversité et le pluralisme des contenus. Organisée par l’UNESCO, en coopération avec l’Alliance pour l’éducation aux médias et à l’information, elle rassemble plus de 600 organisations dans plus de 80 pays. L’édition 2020 de cette manifestation avait précisément pour thème « Résister à la désinfodémie ».

Grandir à l’heure des fake news, Le Courrier de l’UNESCO, avril-juin 2021

 

Abonnez-vous pour découvrir l’actualité du Courrier. L’abonnement à la version numérique est 100 % gratuit.

Suivez le Courrier sur : Twitter, Facebook, Instagram