News

Femmes et science, nouvelle chaire du Programme UNITWIN / Chaires UNESCO

01/12/2020

Madame Audrey Azoulay, Directrice générale de l’UNESCO, Monsieur Patrice Geoffron, Administrateur provisoire de l’Université Paris Dauphine-PSL et Monsieur Vincent Montagne, Président de la Fondation partenariale Paris Dauphine ont signé l’entrée de la chaire Femmes et Science de l’Université Paris Dauphine - PSL dans le réseau des chaires de l’UNESCO.

L’égalité entre les hommes et les femmes dans le domaine scientifique est en effet un sujet majeur et c’est d’ailleurs l’une des priorités transversales de l’UNESCO. Seulement un tiers des chercheurs sont en réalité des chercheuses, selon les données les plus récentes de l’UNESCO (Rapport mondial sur la science, qui sera publié en avril 2021) et on ne compte que 23 femmes parmi les 624 lauréats des Prix Nobels dans le domaine des sciences.

Les femmes ne représentent à ce jour que 33 % des chercheurs dans le monde. Il faut comprendre pourquoi, si l’on veut changer les choses. L’UNESCO est donc très heureuse d’accueillir la Chaire Femmes et science de l’Université Dauphine - PSL, car les recherches qui y seront menées, contribueront à comprendre la persistance de ces disparités et à trouver des solutions.

Audrey Azoulay, Directrice générale de l’UNESCO

Ces disparités sont persistantes et laissent penser que la situation ne s’améliorera pas sans une action volontaire et urgente. En effet, 3% seulement des étudiantes, toujours selon les données de l’UNESCO, choisissent de s’orienter vers les technologies de l’information et de la communication.

La Chaire Femmes et Science a justement pour objectif de comprendre les mécanismes qui expliquent et font persister ces inégalités. Elle vise ainsi à développer et diffuser des travaux, recherches et réflexions, au niveau national et international, sur les filles, les jeunes filles et les femmes au sein des matières, études et métiers des sciences exactes et naturelles.

Résolument pluridisciplinaire et directement en prise avec la société, en complet accord avec la politique de recherche de l’université, il s’agit de la première chaire de l’université Paris Dauphine-PSL à rejoindre ce réseau prestigieux et toute la communauté dauphinoise se réjouit de cette signature.

Patrice Geoffron, Administrateur provisoire de l’Université Paris Dauphine-PSL

La Chaire implique les laboratoires de recherche de l’Université Paris Dauphine-PSL, l’Institut des politiques publiques et un réseau international de chercheurs. Elle est soutenue par la Fondation L’Oréal, La Poste, Generali France, Safran et Talan.

L’entrée de la chaire Femmes et Science dans le réseau des Chaires de l’UNESCO, qui encourage la coopération internationale et la création de réseaux entre les universités, lui confère une dimension internationale et renforce les liens et les collaborations déjà noués avec l’UNESCO. Elle répond d’ailleurs à l’une des priorités transversales de l’Organisation.

La Chaire Femmes et Science de l’Université Paris Dauphine-PSL a pour ambition d’analyser les déterminants et l’impact de la faible présence des femmes dans les études et les carrières scientifiques et de contribuer au débat de politique publique sur ces questions en développant des travaux de recherche du plus haut niveau notamment en économie, sociologie, théorie de la décision, modélisation mathématique et psychologie sociale.

Elyès Jouini, professeur à l’Université Paris Dauphine-PSL et Chercheur invité à l’École d’Économie

Les objectifs de la Chaire sont de :

  • Comprendre les déterminants de la moindre représentation des femmes dans les parcours et les carrières scientifiques ;
  • Analyser le rôle des différents facteurs qui interviennent dans la différenciation des parcours de filles et de garçons, ou des femmes et des hommes (rôle des stéréotypes, des parents, des enseignants, ou encore comportements différenciés des hommes) ;
  • Examiner les liens entre choix de parcours et performances scolaires (résultats dans les disciplines scientifiques mais également dans les disciplines plus littéraires) ;
  • Mieux comprendre, grâce à la conduite de comparaisons internationales, le rôle des facteurs socio-culturels et mieux analyser la pertinence des politiques publiques conduites ou préconisées ;
  • Analyser l’impact d’une science qui ne prend en compte ni le sexe ni le genre dans la conception d’études ;
  • Analyser l’impact de l’absence ou de la sous-représentation des femmes dans les secteurs scientifiques sur la qualité des recherches et les directions prises ;
  • Évaluer les solutions, les politiques et les expériences mises en place jusqu’ici.

 

Message de la Directice générale de l'UNESCO à l'occasion de la conférence innaugurale de la Chaire Femmes et Science, 1er décembre 2020
 

Programme UNITWIN / Chaires UNESCO

Le réseau UNESCO UNITWIN compte 811 chaires à ce jour, dans 115 pays, dont 38 chaires et 4 réseaux UNITWIN en France.
Ces chaires présentes à travers le monde et sur tous les continents constituent un réseau d’experts et d’organismes de recherches unique au monde, qui vise à mettre en commun les connaissances élaborées aux quatre coins du monde. Comme agence intellectuelle de l’ONU, l’UNESCO met en effet la coopération scientifique au cœur de son travail, dans toute l’étendue de son mandat : sur les sujets éducatifs, culturels, scientifiques et sur les questions d’informations et de médias.
 

À propos de l’Université Paris Dauphine - PSL

L’Université Paris Dauphine - PSL dite Dauphine est l'institution d'enseignement supérieur de référence dans le domaine des sciences des organisations et de la décision. Grand établissement, membre de la Conférence des Présidents d'Universités et de la Conférence des Grandes Écoles, Dauphine-PSL développe depuis sa création en 1968 un modèle innovant.

Seule université française accréditée EQUIS, Dauphine-PSL se place parmi les 30 meilleures universités mondiales en mathématique et développe un fort rayonnement à l'international. Avec ses implantations de campus ou de formations à l'étranger (Londres, Madrid, Francfort, New York, Shangaï, Tunis), Dauphine - PSL est aussi à l'initiative d'alliances stratégiques internationales telles que le réseau SIGMA (Copenhagen Business School - Danemark, Fundaçao Getulio Vargas - Brésil, Singapore Management University - Singapour, St. Gallen University - Suisse, Esade Barcelone - Espagne, Wien Wirtschaft Universität - Autriche, Hitotsubashi University - Japon, Renmin University - Chine). Elle développe par ailleurs des partenariats académiques de prestige sur les 5 continents, privilégiant des enseignements délocalisés ou en doubles-diplômes.

PSL, c’est à ce jour un pôle universitaire doté de 27 prix Nobel, 10 médailles Fields et 49 médailles d’or au CNRS. PSL est située à la 36ème place dans le classement de Shanghai.
 

À propos de la Fondation Dauphine

Créée en 2008, la Fondation Dauphine soutient le développement de l’Université en finançant des projets stratégiques grâce aux dons de particuliers et d’entreprises. Elle est présidée par Vincent Montagne (MSG ’85, Master AI ’86), PDG de Média-Participations.

Depuis sa création, la Fondation Dauphine a collecté plus de 40 millions d’euros et a permis le financement de projets stratégiques et prioritaires, tels que :

  • Le développement de 12 chaires de recherche et d’enseignement
  • La création de l’incubateur de Dauphine qui a accompagné une centaine de startups et permis de créer plus de 500 emplois
  • L’acquisition de 55 logements à la Défense pour des étudiants boursiers originaires de régions
  • La mise en place du programme Égalité des Chances qui a permis à 500 étudiants issus de milieux défavorisés d’intégrer Dauphine (aujourd’hui 10% d’une promotion de L1)
  • L’accès à une expérience académique à l’étranger pour plus de 600 étudiants avec des bourses de mobilité
  • Le soutien à la création des campus de Tunis et Londres (dont la création d’une antenne locale de l’incubateur)
  • L’hébergement de la Fondation Madeleine, première fondation abritée à la Fondation Dauphine, en soutien à la transition écologique et aux actions en faveur des enjeux climatiques et de la protection de la biodiversité

crédit photo: © Fondation L'Oréal