Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

La FIFA, l'UNESCO et le Programme alimentaire mondial signent un partenariat novateur pour améliorer l'accès des enfants à l'éducation

24 Janvier 2019

fifa_unesco_688px.gif

FIFA President Gianni Infantino and UNESCO Director-General Audrey Azoulay
© FIFA.com

Davos (Suisse), 24 janvier - En marge du Forum économique mondial de Davos, le Président de la Fédération internationale de football (FIFA), Gianni Infantino, la Directrice générale de l'UNESCO, Audrey Azoulay, et le Directeur exécutif du Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM), David Beasley, ont signé une lettre d'intention en vue de renforcer la coopération entre les trois organisations dans le domaine de l'accès des enfants au sport et de la promotion des compétences de base.  

Le nouveau programme Football for Schools [Le football pour les écoles] de la FIFA a pour ambition de rendre le football plus accessible aux filles et garçons du monde entier en intégrant ce sport dans les programmes d'éducation physique et dans les activités extrascolaires, contribuant ainsi à l'éducation, au développement et à l’autonomisation des enfants.

S’inscrivant dans la feuille de route stratégique intitulée FIFA 2.0 : La Vision pour l'avenir, ce programme contribue au développement du jeu au niveau national tout en le mettant au service des communautés locales. Le programme apportera un soutien sous la forme d'actions tangibles et d’outils, tels que du matériel éducatif et pédagogique (notamment des applications et une plate-forme en ligne) destiné aux enseignants.

Grâce à cette initiative, la FIFA distribuera 11 millions de ballons de football dans les écoles de ses 211 associations membres de la FIFA, touchant plus de 700 millions d'enfants. Par ailleurs, une plate-forme en ligne sera créée pour aider les enseignants à intégrer le football dans leurs programmes éducatifs.

Le programme bénéficiera de l'expérience de la FIFA en matière de développement technique du football, de la longue expérience de l'UNESCO en matière d'éducation et de sport et du succès du programme d'alimentation scolaire du PAM, qui est mis en œuvre dans plus de 100 pays. L'alimentation scolaire contribue à garantir à chaque enfant l'accès à l'éducation, à la santé et à la nutrition en lui fournissant des repas à l'école, ce qui constitue une base indispensable pour le sport et l'éducation physique.

Les trois dirigeants ont souligné l'importance des partenariats entre les organisations internationales, les gouvernements, les fédérations nationales de football et la FIFA pour améliorer l'accès au sport et accroître la contribution du sport - et notamment du football - à la réalisation des Objectifs de développement durable des Nations unies.

 

Lors de la cérémonie de signature, le Président de la FIFA Gianni Infantino a déclaré : « Au cours de ma première rencontre avec le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, au début de l’année 2018, nous sommes convenus de travailler ensemble à la promotion de valeurs positives à travers le football. La formalisation de notre partenariat constitue une étape clé et marque le début d'une nouvelle ère de coopération entre la FIFA, l'UNESCO et le Programme alimentaire mondial. Utiliser le pouvoir du football pour promouvoir le changement social et l'éducation est de notre intérêt à tous et les trois organisations qui unissent aujourd'hui leurs forces sont les mieux placées pour exploiter ce potentiel ».

La Directrice générale de l'UNESCO, Audrey Azoulay, a ajouté : « L'UNESCO est fière d’être partie prenante de ce partenariat novateur avec la FIFA et le PAM. Cette initiative illustre le rôle crucial joué par le sport dans l'éducation. L'enseignement du football dans les écoles contribuera à diffuser des valeurs véhiculées par le sport telles que l'esprit d'équipe et le respect. Ce programme contribuera également à développer des compétences essentielles telles que la confiance en soi et à favoriser l'égalité entre les filles et les garçons. Promouvoir l'éducation par le sport va dans le sens de la mission de l'UNESCO, l’'agence des Nations Unies pour l'éducation. »

« Ce partenariat marque un tournant pour l’avenir de garçons et de filles du monde entier », a déclaré David Beasley, Directeur exécutif du Programme alimentaire mondial. « La FIFA s'appuiera sur l'expertise logistique du PAM pour faire connaître le sport le plus populaire au monde dans de nombreuses écoles, aidant ainsi les garçons et les filles à acquérir des compétences importantes pour leur vie quotidienne. Ce partenariat permettra d’améliorer la visibilité de notre programme d'alimentation scolaire, ce qui veut dire davantage d'élèves bien nourris qui seront disposés à apprendre et en mesure de bâtir un avenir meilleur pour eux-mêmes, leurs communautés et leurs nations. »

La mise en oeuvre du programme Football for Schools devrait débuter courant 2019, avec le lancement de projets pilotes en Afrique, en Asie et en Amérique latine, sur la base de l'intérêt exprimé par les fédérations nationales et en tenant compte des spécificités locales des pays concernés en terme de sport et de football. Un budget de 100 millions de dollars a été alloué par la FIFA à ce programme, qui sera mis en œuvre jusqu'en 2022.