Des filles brillantes, un avenir brillant : l’éducation des filles au premier plan de la KCON 2017 à Los Angeles

04 Octobre 2017

Lors de la KCON (Convention coréenne) qui s’est tenue cette année du 18 au 20 août à Los Angeles (LA) aux États-Unis, l’éducation des filles a été mise en lumière par le biais de la campagne « Bright Girls, Brighter Future » (Des filles brillantes, un avenir brillant). L’UNESCO a rencontré Heekyung Jo Min, la Vice-présidente exécutive du groupe CJ et Estefania Keener (en photo), une jeune participante au stand de la campagne pour l’éducation des filles, afin d’évoquer l’importance de l’éducation des filles.

Heekyung Jo Min, Vice-présidente exécutive du groupe CJ, nous parle du partenariat UNESCO-CJ et de la façon dont la campagne Bright Girls, Brighter Future entend faire la différence.

Pourquoi l’éducation des filles ?

Depuis novembre 2014, le Groupe CJ a été un ardent défenseur de l’UNESCO, utilisant ses ressources d’entreprise et ses plates-formes médias pour contribuer à l’agenda mondial de la culture et de l’éducation.

La plupart des clients de CJ sont des jeunes âgés de 18 à 24 ans et la plupart d’entre eux sont des filles et des femmes. Nous avons décidé de soutenir l’éducation des filles et des femmes car nous pensons qu’en améliorant leurs vies par l’éducation, nous pourrons amener un changement majeur non seulement pour chaque fille mais aussi pour la société dans son ensemble. Par conséquent, CJ et l’UNESCO ont créé un partenariat afin de lancer une campagne pour l’éducation des filles avec le slogan « Bright Girls, Brighter Future! ».

Quelles sont les activités menées par CJ pour promouvoir la campagne mondiale d’éducation « Bright girls, brighter future » à la KCON LA cette année ?

À la KCON LA cette année, nous avons créé une activité appelée « Hope Rally » et invité les participants à la KCON à écrire des messages d’encouragement aux filles qui sont souvent privées d’éducation. Par cet événement, nous avons voulu que les participants se sentent proches des filles dans les pays en développement soutenus par l’UNESCO. En outre, nous avons utilisé les chaînes de réseaux sociaux pour inviter des célébrités à rejoindre la campagne pour l’éducation des filles en délivrant auprès de leurs fans des messages en faveur de l’éducation des filles.

En quoi pensez-vous que la KCON fait la différence ?

La KCON est un festival mondial qui permet de découvrir et de célébrer chaque élément de la culture coréenne, à savoir la musique pop, les séries télévisées, les films, la mode, la gastronomie et la beauté. Pour tous les fans de pop coréenne, chaque geste, message et objet associé à leurs célébrités favorites devient un sujet brûlant. C’est pourquoi la KCON et les MAMA (Mnet Asian Music Awards, organisés en décembre) sont des occasions parfaites pour diffuser un message en faveur de l’éducation des filles et sensibiliser à cette cause. Le fait que des célébrités soutiennent la campagne à la KCON et aux MAMA incite les fans à rejoindre la campagne et les encourage à réfléchir aux questions de société. Depuis 2014, grâce aux campagnes pour l’éducation des filles à la KCON et aux MAMA, nous avons sensibilisé plus de 500 000 participants sur place et 2,4 millions de personnes via les médias audiovisuels.

Quelles seront les prochaines activités de CJ à l’appui de l’éducation des filles et du travail de l’UNESCO dans ce domaine ?

Grâce à notre partenariat de 3 ans, nous avons réussi à intégrer la campagne en faveur de l’éducation des filles au sein du Groupe CJ et de nos entreprises associées. Par exemple, chez CJ Olive Young, la plus grande chaîne de magasins de santé et de beauté en Corée, les employés ont apporté des idées nouvelles en vue de lancer une campagne de dons de fin d’année.

Pour la prochaine étape, CJ espère continuer à utiliser notre plate-forme médias pour élargir la portée de la campagne en faveur de l’éducation des filles, jusqu’à ce que chacun ait pris conscience de l’importance de cette cause. Nous espérons mobiliser les filles partout dans le monde pour qu’elles comprennent que grâce à l’éducation, elles pourront devenir celles qui amèneront les changements positifs dans notre société mondiale. Notre objectif est de lancer cette vague de changement positif par le biais de la campagne pour l’éducation des filles.

Estefania Keener nous parle de sa participation à la campagne en faveur de l’éducation des filles à la KCON LA 2017, et de ce que cela lui a apporté.

Pourquoi as-tu participé à la campagne pour l’éducation des filles « Bright Girls, Brighter Future » à la KCON LA 2017 ?

J'ai participé à la campagne parce que je me rends compte que les filles travaillent vraiment dur, et certaines d'entre elles n'ont aucun accès à l’éducation. Le fait de voir les gens rassemblés dans cette campagne pour les aider est incroyable, alors je voulais faire partie de cette initiative parce que l'éducation des filles est un sujet très important pour moi.

Que pensez-vous de l’organisation de ces campagnes lors de festivals tels que la KCON ?

Beaucoup de participants à la KCON sont des femmes qui ont la chance d'avoir une éducation et qui peuvent aider ceux qui n’en n’ont pas. En tant que femmes, elles peuvent aussi sympathiser davantage, car elles comprennent combien il serait difficile de ne pas avoir de formation. C’est fantastique d'avoir une campagne comme celle-ci à la KCON car elle permet de sensibiliser un grand groupe de personnes à une cause importante.

Dans le cadre de la campagne, les participants ont été invités à écrire des messages aux filles. Quel message as-tu écrit et pourquoi penses-tu que l’éducation des filles compte ?

J’ai écrit « vous êtes incroyables » car il est difficile de réussir dans la vie si vous n’avez pas une bonne éducation. C’est incroyable ce que les filles peuvent faire grâce à l’éducation. Même si elles n’ont pas la meilleure éducation, le fait qu’elles puissent au moins en avoir une et en tirer parti est déjà très important. L’éducation des filles compte : il y a beaucoup de femmes fortes là-bas, et nous pouvons en avoir de plus en plus grâce à l’éducation. Nous en avons vraiment besoin.

Le partenariat UNESCO-CJ pour l’éducation des filles a démarré en 2011 avec le lancement de la campagne mondiale pour l’éducation « Bright Girls, Brighter Future ».

La KCON est une convention et un festival de musique réunissant chaque année plus de 100 000 participants, qui se tient dans différents pays du monde. C’est aussi une plate-forme à travers laquelle CJ sensibilise à l’importance de l’éducation des filles en associant des artistes de pop coréenne tout comme les participants à la KCON.

Les MAMA (Mnet Asian Music Awards) sont une cérémonie annuelle de remise de prix de l’industrie musicale, qui se tient en décembre. Conformément à la devise des MAMA, « Music Makes One », le Groupe CJ installe une scène spéciale pour la campagne en faveur de l’éducation des filles en associant des artistes de différents pays.