Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Focus sur l’environnement lors du lancement de BEAR II au Kenya

26 Juin 2018

Les 19 et 20 juin 2018, le projet Une meilleure éducation pour l’essor de l’Afrique (BEAR II) a été lancé à l’École kenyane des études monétaires à Nairobi, au Kenya.

La deuxième phase de l’initiative quinquennale conjointe de l’UNESCO et de la République de Corée coopère avec cinq pays d’Afrique de l’Est, à savoir l’Éthiopie, le Kenya, Madagascar, l’Ouganda et la République-Unie de Tanzanie, afin de renforcer leurs systèmes d’enseignement et de formation techniques et professionnels (EFTP).

Le projet vise à améliorer la pertinence, la qualité et la perception des systèmes d’EFTP dans cinq pays africains grâce à des interventions sectorielles spécifiques. Au Kenya, les efforts se concentreront sur le renforcement des systèmes d’EFTP avec un accent mis en particulier sur le secteur des technologies environnementales, sélectionné pour son potentiel à contribuer à la croissance économique, à la création d’emplois verts et à la préservation de l’environnement.

Une quarantaine de personnes issues des ministères, des établissements d’EFTP, des industries et des organismes partenaires ont participé à l’atelier de lancement et de démarrage de deux jours, qui a débouché sur un projet de plan de travail.

M. Sam Ngaruiya, PDG de Regeneration Environmental Services Ltd. et principal intervenant lors de la réunion, a souligné que le Kenya était la plate-forme des technologies environnementales en Afrique et que les déchets devraient être transformés en richesses.

Dans son allocution d’ouverture, M. Kevit Desai, Secrétaire principal au Département d’État pour la formation technique et professionnelle au Ministère de l’éducation, a expliqué en quoi le projet BEAR allait contribuer à la revitalisation de l’EFTP dans le pays, ainsi qu’à un changement de paradigme en faveur de la formation et de l’éducation fondées sur les compétences.

Le projet BEAR II sera mis en œuvre jusqu’en 2021 et contribuera aux efforts déployés à l’échelle mondiale pour réaliser l’agenda Éducation 2030 conformément à la Stratégie de l’UNESCO pour l’EFTP (2016-2021) et à la Stratégie continentale de l’éducation pour l’Afrique (2016-2025). La première phase du projet BEAR a fourni un soutien au Botswana, au Malawi, à la Namibie, à la République démocratique du Congo et à la Zambie.