La Fondation L’OREAL et l’UNESCO révèlent le palmarès 2018 de la 20e édition du Prix pour les femmes et la science

13 Novembre 2017

Paris, 13 novembre– L’UNESCO et la Fondation L’Oréal ont dévoilé le nom des cinq femmes scientifiques d’exception qui recevront le Prix 2018 L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science, dans le domaine des sciences de la vie, le 22 mars prochain à Paris.

Un fort déséquilibre entre les genres persiste dans la science, la technologie, l'ingénierie et les mathématiques, où les femmes représentent à peine 28% des chercheurs. Même dans les domaines scientifiques où elles sont représentées, les femmes ne participent guère à l’élaboration des politiques et des programmes, et leur contribution à la science continue d'être négligée. Depuis la création des prix Nobel scientifiques, moins de 3% d’entre eux ont été décernés à des femmes. Cette année, l’ensemble des prix Nobel scientifiques ont été décernés à neuf hommes.

Et pourtant, les femmes scientifiques éminentes sont nombreuses. Depuis près de 20 ans, le programme L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science récompense chaque année cinq chercheuses d’exception et œuvre pour l’égalité des sexes en science.

Les cinq scientifiques qui seront récompensées par l’édition 2018 du Prix L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science ont été sélectionnées par un jury indépendant international constitué de 10 personnalités reconnues de la communauté scientifique et présidé par le professeur Elizabeth H. Blackburn, lauréate du Prix L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science 2008 et prix Nobel de Physiologie ou Médecine en 2009.

Chaque lauréate recevra un prix de 100 000 € en récompense de sa contribution aux progrès de la science, lors d’une cérémonie qui se déroulera le 22 mars prochain à Paris et qui viendra célébrer les 20 ans du programme L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science.

Palmarès du prix 2018 l’Oréal-UNESCO pour les Femmes et la Science :

AFRIQUE ET ÉTATS ARABES
Professeur Heather ZAR

Afrique du Sud
Professeur, Red Cross War Memorial Children’s Hospital ; Directrice de l’unité Medical Research Council (MRC), Université du Cap, Afrique du Sud

Médecine et sciences de la santé/pédiatrie
« Pour avoir mis en place un programme de recherche de pointe sur la pneumonie, la tuberculose et l’asthme, sauvant la vie de nombreux enfants dans le monde. »

ASIE - PACIFIQUE
Professeur Meemann CHANG

Chine
Professeur, Institut de paléontologie des vertébrés et de paléoanthropologie ; Membre de l’Académie des sciences chinoise, Pékin, Chine

Sciences biologiques/Paléontologie
« Pour ses travaux précurseurs sur les fossiles, qui ont fait la lumière sur la façon dont les vertébrés aquatiques se sont adaptés pour vivre sur la terre ferme. »

EUROPE
Professeur Caroline DEAN
Royaume-Uni

Professeur, John Innes, Norwick Research Park, Royaume-Uni

Sciences biologiques/Biologie moléculaire
« Pour ses recherches innovantes sur l’adaptation des plantes à leur environnement et au changement climatique, ouvrant la voie à de nouvelles techniques d’amélioration des cultures. »

AMERIQUE LATINE
Professeur Amy T. AUSTIN

Argentine
Professeur, Agricultural Plant Physiology and Ecology Research Institute (IFEVA) du CONICET, Faculté d’Agronomie, Université de Buenos Aires, Buenos Aires, Argentine

Écologie et sciences environnementales
« Pour ses contributions remarquables à la compréhension de l’écologie de l’écosystème terrestre dans les paysages naturels et modifiés par l’Homme.»

AMERIQUE DU NORD
Professeur Janet ROSSANT

Canada
Scientifique Principale, The Hospital for Sick Children, Toronto, Canada; Professeur, Université de Toronto, Canada ; Présidente de la Fondation Gairdner, Canada

Sciences biologiques/Biologie du développement
« Pour ses recherches exceptionnelles qui ont permis de mieux comprendre comment les tissus et les organes se forment au cours du développement de l’embryon. »

Contacts média: