News

Le Fonds d'urgence pour le patrimoine de l'UNESCO soutient les mesures de lutte contre l'incendie du Tombes des rois du Buganda à Kasubi site du patrimoine mondial en Ouganda

21/09/2020
Kampala, Ouganda
07 - Affordable and Clean Energy
11 - Sustainable Cities and Communities

Incendie du 5 Juin 2020 aux Tombes des rois du Buganda à Kasubi site du patrimoine mondial en Ouganda ©Jonathan Nsubuga

Suite à l'incendie dévastateur du 5 juin 2020 sur la bien du patrimoine mondial des Tombes des rois du Buganda à Kasubi en Ouganda, l'UNESCO, par le biais du Fonds d'urgence pour le patrimoine, fournit une assistance financière et technique pour soutenir l'installation et l'achat urgents d'un système de lutte contre l'incendie sur la propriété, ainsi que la formation à la prévention des incendies et à la gestion des risques de catastrophes pour les autorités de gestion du site et les membres des communautés locales du Royaume du Buganda, vivant dans l'enceinte de la propriété du patrimoine mondial.

Le site des Tombes des rois du Buganda à Kasubi a déjà été victime d'un incendie en 2010 qui a détruit le bâtiment principal du mausolée, Muzibu Azaala Mpanga, qui abritait les tombes royales, et a entraîné l'inscription de ce bien sur la liste du patrimoine mondial en péril de l'UNESCO.

Les tombeaux des rois du Buganda à Kasubi s'étendent sur près de 30 ha de collines dans le district de Kampala. Le site est un centre spirituel majeur pour les Bagandas, où les pratiques traditionnelles et culturelles ont été préservées. Les tombes de Kasubi sont le lieu religieux le plus actif du royaume, où des rituels sont encore fréquemment pratiqués. Demeure funéraire des quatre derniers Kabakas (rois), le site est aussi un centre religieux pour la famille royale, un lieu où le Kabaka et ses représentants accomplissent des rites importants de la culture du Buganda. C'est un lieu où les liens de communication avec le monde des esprits sont maintenus.

L'activité d'intervention d'urgence soutenue par les Fonds d'urgence pour le patrimoine complète le projet en cours de l'UNESCO, financé par le gouvernement du Japon, pour la reconstruction de la propriété après l'incendie. Le bureau régional de l'UNESCO pour l'Afrique de l'Est assure la coordination entre les différentes initiatives et travaille en étroite collaboration avec le Département des Musées et des Monuments ainsi que la Commission nationale ougandaise pour l'UNESCO.

Nous tenons à remercier sincèrement les donateurs du Fonds d'urgence du patrimoine pour l'UNESCO pour ce soutien essentiel, sans lequel nous ne serions pas en mesure d'acquérir l'équipement nécessaire au système de lutte contre l'incendie et d'offrir la formation requise pour renforcer la prévention des incendies et la gestion des risques de catastrophe sur le site des tombes de Kasubi. .

Mme Rose Mwanja, Commissaire chargée des musées et des monuments

Les donateurs du Fonds d'urgence pour le patrimoine de l'UNESCO comprennent : le Fonds du Qatar pour le développement, le Royaume de Norvège, le gouvernement du Canada, ANA Holdings Inc, la Principauté de Monaco, le Royaume des Pays-Bas, la République d'Estonie, le Grand-Duché de Luxembourg, la République slovaque, la Principauté d'Andorre et la République de Serbie.