Le Forum des dirigeants se clôt sur un hommage à la Directrice générale

unesco_gc_1nov_2.jpg

©UNESCO/Nora Houguenade
01 Novembre 2017

A l’issue du Forum des dirigeants, qui s’est tenu à l’UNESCO le 31 octobre dans le cadre de la 39e session de la Conférence générale de l’Organisation, le Président du Mali, Ibrahim Boubacar Keita, a salué l’action de la Directrice générale, Irina Bokova, en faveur de son pays. Un défilé du créateur nigérien et Artiste de l’UNESCO pour la paix Alphadi a clos la cérémonie.

Invité du Forum des dirigeants, le Président du Mali, Ibrahim Boubacar Keita, a tenu à remercier la Directrice générale pour le soutien apporté à son pays par l’UNESCO pendant son mandat.  Il a évoqué en particulier la reconstruction des mausolées de Tombouctou, un site inscrit sur la Liste du patrimoine mondial, dont une première phase des travaux a été achevée en juillet 2015. Sur les 16 mausolées répertoriés par l’UNESCO, 14 avaient été détruits par des forces terroristes en 2012.

« Sous votre impulsion, l’UNESCO a lancé une vaste campagne de reconstruction du patrimoine culturel mondial du Mali. Votre appel au monde, le plan d’action adopté et les différentes initiatives qui l’ont mis en œuvre, ont permis de reconstruire les mausolées de nos saints, que vous avez personnellement inaugurés à Tombouctou en juillet 2015 », a rappelé le Président du Mali.


©UNESCO/Nora Houguenade

Cet hommage, auquel assistaient notamment la ministre malienne de la culture N’Diaye Ramatoulaye Diallo, et a été suivi par un défilé du créateur de mode nigérien Sidahmed Alphadi Seidnaly, dit Alphadi, dont l’originalité du style repose sur l’alliance entre un savoir-faire ancestral des ethnies du Sahel et un design inspiré du monde occidental. Il était rythmé par Le chant de l’artiste malienne Baba Sakou.

Né à Tombouctou, au Mali, Alphadi, a été nommé en janvier 2016 Artiste de l’UNESCO pour la paix, en reconnaissance notamment de son engagement en faveur de la culture, du respect et de la dignité humaine, de sa contribution à la promotion de la tolérance. En 1998, sous l’égide de l’UNESCO, Alphadi a lancé la première édition du Festival international de la Mode Africaine (FIMA) organisé dans le désert de Tiguidit, au Niger.