Le Forum sur la Gouvernance de l’Internet se déroulera au Siège de l’UNESCO

09 Novembre 2018

Le Siège de l’UNESCO accueillera la treizième rencontre annuelle du Forum sur la Gouvernance de l’Internet (FGI), organisée par le gouvernement français du 12 au 14 novembre 2018. Le Forum abordera les moyens de construire un Internet de confiance contribuant au développement durable et à la construction de sociétés du savoir.

Plus de 3000 représentants de gouvernements, des Nations Unies, de la communauté technique, de la société civile, ainsi que du secteur privé et du monde académique, sont attendus au Forum. Convoqué par le Secrétaire des Nations Unies, le FGI vise à mettre en lumière des débats ouverts et inclusifs sur la nécessité d’assurer le respect des droits de l’homme dans un environnement numérique. Figureront parmi les thèmes abordés : les fractures numériques, l’égalité des genres, l’impact de l’intelligence artificielle et des technologies émergentes, de même que la cyber sécurité ou encore la les moyens de lutte contre les discours haineux et la violence en ligne.

La Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, inaugurera le Forum lundi 12 novembre. Antonio Guterres, Secrétaire général des Nations Unies et Emmanuel Macron, Président de la République française feront également des déclarations liminaires.

Tout au long du Forum, l’UNESCO organisera et participera à plusieurs ateliers, forums ouverts et évènements parallèles.
 

« Prévenir la violence des jeunes grâce aux TIC »

Mardi 13 novembre de 11h50 à 13h20, Salle X.

Cet atelier proposera d’examiner l’impact des technologies de l’information et de la communication (TIC) sur la violence des jeunes en Amérique Latine. Les sujets abordés incluront notamment : l’usage par des groupes violents des TIC pôur influencer la jeunesse, l’usage des TIC pour prévenir la violence des jeunes dans la région et la mise en œuvre de politiques constructives et de bonnes pratiques afin de placer les TIC au cœur de la lutte contre la violence des juvénile.
 

« Prévenir la radicalisation en ligne violente des jeunes »

Mardi 13 novembre de 15h00 à 16h30, Salle IV.

Les Nations Unies ont conscience que la violence a atteint un niveau de menace et de sophistication requérant une action concertée allant au-delà du maintien de l’ordre public et de la mise en œuvre de mesures militaires et sécuritaires afin d’aborder le développement, la bonne gouvernance, les droits de l’homme et les préoccupations humanitaires.

Cet atelier abordera les moyens de favoriser la création d’un Internet de confiance en réaction à l’émergence d’un extrémisme violent qui est devenu aujourd’hui l’un des défis majeurs de nos sociétés et qui tend à menacer la sécurité et les droits fondamentaux des citoyens du monde entier.
 

« L’intelligence artificielle au service des droits de l’homme et des Objectifs de Développement Durable »

Mercredi 14 novembre, de 11h20 à 12h50, Salle IV

L’objet de cet atelier est avant tout de mettre l’accent sur les raisons pour lesquelles un processus ouvert et inclusif et multipartite est nécessaire afin de faire face aux problématiques liées à l’intelligence artificielle. Le développement et l’application des technologies de l’intelligence artificielle ont profondément façonné l’accès de l’humanité à l’information et au savoir comme impacté la communication et la pratique même du journalisme. L’intelligence artificielle a également un fort potentiel pour le développement de sociétés ouvertes et inclusives, ainsi que pour promouvoir l’ouverture de l’éducation, le progrès scientifique, la persistance numérique et la diversité culturelle. Par conséquent, cela peut contribuer au développement de la démocratie, de la paix et des objectifs de développement durable.

L’UNESCO estime nécessaire d’initier une réflexion globale, pluraliste, multidisciplinaire et multipartite (secteurs publics et privés, pays développés comme en développement, etc.) sur les standards éthiques et les politiques permettant de diriger le développement des technologies de l’intelligence artificielle. L’atelier proposé explorera ces problématiques et réfléchira sur la manière d’exploiter les technologies d’intelligence artificielle afin de faire progresser les droits de l’homme, construire des sociétés du savoir inclusives et d’atteindre les objectifs de développement durables fixés pour 2030.
 

« Mesurer un Internet inclusif, gratuit, ouvert, et fondé sur les droits »

Mardi 13 novembre de 16h10 à 17h10, Salle X.

Après avoir complété/achevé une consultation de deux ans – aux côtés de différentes parties prenantes – sur la définition des indicateurs de l'universalité de l'internet, incluant notamment la mise en place d’un atelier lors de l’édition 2017 du FGI, l’UNESCO présentera cette année les résultats du cadre des indicateurs et œuvrera davantage aux côtés des parties prenantes du FGI sur la manière de promouvoir les principes D-O-A-M (un Internet fondé sur les Droits de l’homme, Ouvert, Accessible à tous et alimenté par la participation de Multiples acteurs) dans la gouvernance globale de l’Internet et de faciliter l’application et la mise en œuvre de ces indicateurs aux niveaux nationaux.

Cet événement sera également l’occasion pour l’UNESCO de lancer son nouveau programme intitulé « Journalisme, fausses informations et désinformation : cours modèle pour les éducateurs et les formateurs en journalisme ». Ce programme type est conçu pour donner aux enseignants et formateurs en journalisme un cadre et des leçons venant aider les étudiants en journalisme et les praticiens à faire face à l’enjeu mondial de la désinformation.
 

« La mise en œuvre des lignes d’action du SMSI afin de réaliser les Objectifs de Développement Durables, SMSI 2019 »

Lundi 12 novembre, de 12h20 à 13h20, Salle III

Le Sommet mondial sur la société de l'information (SMSI) est une plateforme globale des Nations Unies associant plusieurs parties prenantes et ayant pour objectif de faciliter la mise en œuvre des lignes d’actions du SMSI afin de réaliser les Objectifs de Développement Durables (ODD). L’évènement est organisé en collaboration avec l’UIT, l’UNESCO, le PNUD et la CNUCED. Il représente la plus grande rencontre mondiale de la communauté « les TICS pour le développement ». Il sera l’opportunité d’échanger des informations, de créer du savoir et de partager les meilleures pratiques, tout en identifiant les tendances émergentes, favorisant les partenariats et prenant en compte les informations en constante évolution sur les sociétés de l’information et du savoir. Le SMSI est le seul évènement mondial dont le programme et l’agenda sont complètement collaboratifs et fondés sur des consultations ouvertes. Les contributions reçues pendant le sommet seront intégrées dans les résultats du processus de consultation ouvert.
 

Evènements parallèles
 

Discussion ouverte : « L’exploitation de l’intelligence artificielle pour perfectionner les sociétés du savoir et parvenir à une bonne gouvernance »

Jeudi 15 novembre, de 9h00 à 18h00, Mozilla Foundation, en collaboration avec l’Internet Society (ISOC) et la Mozilla Foundation.

Afin de réfléchir sur l’impact majeur des technologies intelligentes émergentes – incluant l’intelligence artificielle (IA), l’Internet des objets – sur la mission fondamentale de l’UNESCO dans la promotion de la libre circulation des idées par l’image et la fondation de sociétés du savoir inclusives, le secteur Communication et Information de l’UNESCO (CI), en collaboration avec l’Internet Société (ISOC) et la Mozilla Foundation, organiseront des discussions ouvertes sur l’exploitation de l’intelligence artificielle pour perfectionner les sociétés du savoir et parvenir à une bonne gouvernance. Avec la présence de parties prenantes  des secteurs publics et privés, du monde académique, de la communauté technique et de la société civile, l’évènement consistera à décortiquer les implications éthiques, politiques, sociales et juridiques du développement et des applications de l’intelligence artificielle.

Lien internet pour participer a distance: https://www.youtube.com/watch?v=Jnm4_WxoGcM
 

Symposium sur le développement des médias et la gouvernance de l’Internet

Lundi 12 novembre 2018, de 15h00 à 18h30, Bâtiment Bonvin, Salle XVI

Lundi 12 novembre 2018, l’UNESCO et les membres dirigeants du groupe de travail sur le développement des médias et la gouvernance de l'Internet convoqueront une réunion interne d’acteurs du développement des médias. L’évènement sera axé sur 1) Discuter des récents développements liés à la gouvernance de l’Internet impactant le développement des médias ; 2) Développer des mécanismes concrets pour l’établissement de stratégies collaboratives entre les organisations, avec pour objectif d’augmenter l’influence des parties prenantes sur la gouvernance de l’Internet (afin qu’ils puissent, par exemple, promouvoir l’indépendance et le pluralisme dans les écosystèmes de médias) ; 3) Discuter des plans concernant l’engagement global des différentes organisations présentes au FGI.
 

Autres évènements
 

Projection de The Cleaners

Mardi 13 novembre, à 19h, Salle II

Qu’est-ce qui fait qu’une image soit artistique ou un œuvre de propagande et qu’est-ce qui définit le journalisme ? Où se situe la frontière pour les réseaux sociaux entre un espace de non droit et un forum en proie à la censure ? The Cleaners cherche à faire face à ces nouveaux paradigmes. Entre vision partagée d’un village global à une toile d’intox et de radicalisation, le film fait le tableau, l’ascension et la chute de l’idéologie utopique des réseaux sociaux.

La diffusion sera suivie par une discussion.
 

Cabine

Cabine UNESCO/INRIA au Village FGI : Software Heritage
 

Hackathon « Troubles de l’information à l’ère informatique »

12 novembre dès 14h00 au 14 novembre dès 14h00

Le hackathon, co-organisé par l’Internet Society France (ISOC France), Savoir-Devenir, Agence Presse France (AFP) et Renaissance numérique, avec le soutien de l’UNESCO, sera consacré aux troubles de l’information à l’ère du numérique. L’évènement réunira des experts, des universitaires, des associations, des développeurs, des journalistes et des étudiants afin de proposer des solutions diverses, combinant à la fois les sciences sociales et le développement IT. Le hackhathon sera organisé autour de trois thématiques centrales : 1) La lutte contre le discours de haine en ligne ; 2) Les fausses vidéos et les troubles de l’information ; 3) La culture médiatique et numérique.

Pour plus d’informations sur le FGI, vous pouvez visiter le site officiel.