Forum UNESCO Netexplo 2021

07/04/2021

Quand :

from Mercredi 14 Avril, 2021
09:30
to Vendredi 16 Avril, 2021
16:55

Where :

From Paris, Online, France

Contact :

Davide Storti

Le Forum UNESCO Netexplo 2021, qui aura lieu les 14 et 15 avril 2021, se tiendra en ligne sur http://fr.unesco.org/netexplo et http://netexplo.com.

Le Forum Netexplo se compose de deux parties : le Forum Netexplo de l'innovation 2021 et le Forum Netexplo Linking Cities.

Vous pouvez également télécharger l'application Netexplo App pour vous inscrire au Forum de l'innovation et rejoindre la communauté des participants. Que ce soit sur votre smartphone ou votre ordinateur, vous pourrez prévisualiser le programme, découvrir les intervenants, profiter de contenus exclusifs et nouer des liens avec les autres participants.

Forum Netexplo de l'innovation 2021

14 avril 2021 - Le Forum de l'innovation 2021 présentera 10 innovations numériques révolutionnaires susceptibles d'avoir un impact profond et durable sur la société numérique. Ces innovations sont repérées dans le monde entier grâce à un travail d'un an effectué par le réseau universitaire Netexplo, composé d'universités de renommée mondiale dans le domaine de la technologie. Certains des innovateurs mondiaux les plus prometteurs dans le domaine des technologies numériques présenteront leurs points de vue et discuteront des tendances qui façonnent notre avenir.

 

10 INNOVATIONS REPÉRÉES DANS LE MONDE ENTIER

 

1. ABAKUS

Argentine

L'agriculture par la Blockchain : une plateforme de troc numérique pour aider les agriculteurs à échapper aux fluctuations financières.

Abakus, une startup argentine, et Coreledger, un spécialiste suisse de l'architecture blockchain, lancent une plateforme de troc numérique pour aider les agriculteurs à surmonter cette situation. Le système repose sur une cryptomonnaie indexée sur des actifs physiques (par exemple, le soja) qui pourrait être plus stable qu'une monnaie nationale fluctuante. Les jetons peuvent être échangés contre des biens ou des pesos.

 

2. ALPHAFOLD 2

Royaume-Uni de Grande-Bretagne et Irlande du Nord

S'appuyant sur le succès des échecs et du go, l'IA résout un défi vieux de 50 ans : prédire comment les protéines se plieront pour stimuler le progrès médical.

La structure d'une protéine détermine sa fonction. Une fois cette structure déterminée, on peut comprendre son rôle à l'intérieur des cellules, ce qui rend possible l'élaboration de nouvelles thérapies. Une intelligence artificielle puissante peut désormais prédire comment les protéines se plieront en trois dimensions, un processus extrêmement complexe au cœur d'innombrables processus biologiques.

 

3. DALL-E

États-Unis d'Amérique

Qui a dit que l'intelligence artificielle ne pourra jamais être aussi créative que les humains ? 

De récentes percées repoussent ses limites dans de nouvelles directions. Dall-E est un réseau neuronal capable de produire des illustrations de haute qualité à partir d'une simple description, basé sur une version de GPT-3, une IA capable d'écrire comme les humains. Entraîné sur des paires image-texte, il génère des visuels à partir de rien ou en transformant des éléments existants. Dall-e crée de toutes nouvelles combinaisons, conçoit de nouveaux objets et fait preuve d'une créativité accrue en ajoutant des éléments manquants dans la description.

 

4. GIVEDIRECTLY TOGO (DONNER DIRECTEMENT AU TOGO)

Togo

Un algorithme a identifié les personnes les plus vulnérables à partir des données de consommation téléphonique pour leur apporter une aide financière inconditionnelle.

GiveDirectly, une ONG qui soulage la pauvreté par une aide directe et inconditionnelle, a commencé à utiliser un algorithme développé à l'université de Berkeley pour cibler les personnes les plus nécessiteuses. Le premier déploiement a eu lieu au Togo, où 90 % de la population possède un téléphone portable. Il s'appuie sur Novissi, la plateforme mobile du gouvernement qui fournit une aide Covid-19. Le programme aide 57 000 personnes vulnérables dans les zones les plus pauvres du Togo en leur versant 5 mensualités. L'algorithme utilise les données des opérateurs télécoms, suite à une étude par apprentissage automatique de la corrélation entre la situation socio-économique et la consommation de téléphone. 

 

5. GPT-NEO

Allemagne

Le modèle linguistique d'IA le plus puissant du monde est sous licence d'un seul géant technologique. Pourquoi ne pas créer une alternative open source ?

Le projet consiste à créer une réplique open source de GPT-3, un modèle d'IA comportant 175 milliards de paramètres développé par OpenAI et dont la licence est exclusivement accordée à Microsoft. Le collectif EleutherAI prévoit de rendre l'algorithme public afin que chacun puisse l'utiliser ou le développer. GPT-Neo est basé sur le langage de programmation Mesh TensorFlow. 

 

6. JIUZHANG

Chine

Une puissante démonstration de l'avantage quantique

Le principal groupe de recherche quantique de Chine a mis au point une nouvelle technologie photonique qui a été intégrée dans un ordinateur appelé Jiuzhang. Le système a effectué en quelques minutes un calcul qui aurait pris 2 milliards d'années aux superordinateurs binaires les plus puissants. La démonstration la plus claire à ce jour de l'avantage de l'informatique quantique sur son homologue classique.

 

7. DÉCHIFFRAGE NEURONAL

États-Unis d'Amérique

L'IA donne un sens aux langues anciennes et montre comment les cultures sont liées.

Des dizaines de langues anciennes restent indéchiffrables parce que nous ne savons pas à quelle autre langue elles sont apparentées et que les textes ne séparent pas les mots. Grâce à une IA basée sur les principes de l'évolution linguistique, les chercheurs peuvent déchiffrer une langue perdue même sans en connaître les origines. L'algorithme peut également confirmer les relations avec d'autres langues connues. 

 

8. RIFT

France

Rendre la finance plus durable grâce à une application grand public. 

L'application Rift a été lancée par Lita, une plateforme d'investissement responsable. Les investissements et l'épargne peuvent avoir au moins autant d'impact sur le développement durable que les dépenses. Rift permet aux utilisateurs de savoir comment les banques utilisent leur argent. L'application indique les produits financiers qui correspondent le mieux aux priorités de l'utilisateur (changement climatique, droits de l'homme, etc.) afin que les consommateurs puissent réduire l'impact négatif de leur épargne sur les questions qui leur tiennent le plus à cœur.

 

9. SMASHBOARD

Inde

Un réseau social alternatif : une communauté féministe qui fournit aux femmes des informations essentielles et un soutien pour mettre fin à la violence patriarcale. 

Conçu comme un allié numérique à but non lucratif pour briser le patriarcat, Smashboard est fondé sur des principes féministes intersectionnels. Outre les messages, les articles et les podcasts, Smashboard propose des fonctionnalités spéciales pour les victimes et les survivants d'abus. Les utilisateurs peuvent stocker des notes et des preuves pour leur affaire de harcèlement, avec une confidentialité et une authenticité garanties par la blockchain. Les fondateurs voient la technologie décentralisée comme un outil clé pour les féministes afin de contrer l'abus de pouvoir.

 

10. WORM BRAIN DRIVER

Autriche

Une IA frugale inspirée des cerveaux primitifs suffit à conduire un véhicule autonome. 

En s'inspirant des minuscules cerveaux des vers filiformes, des chercheurs ont mis au point une IA frugale capable de contrôler une voiture autonome. Seuls quelques neurones ont été nécessaires, contre les millions utilisés dans la plupart des réseaux. En utilisant seulement 19 neurones dans le circuit de contrôle et seulement 75 000 paramètres, le système a réussi à conduire un véhicule. En utilisant la nature pour améliorer l'apprentissage profond, l'équipe pense que sa nouvelle méthode peut réduire le temps de formation et rendre possible la mise en œuvre de l'IA dans des systèmes relativement simples.

 

Forum UNESCO Netexplo Linking Cities 2021

15 avril 2021 - Le Forum UNESCO Netexplo Linking Cities 2021 s'appuiera sur les éditions précédentes du Netexplo Smart Cities Accelerator, qui a lancé en 2020 le concept de "Linking Cities". L'événement permettra de partager certaines des meilleures exemples d'innovation des villes du monde entier, en montrant comment les décideurs tentent de répondre aux besoins les plus urgents de leurs citoyens. Ces besoins sont très divers, de la sécurité aux modèles de financement, en passant par les infrastructures et l'attractivité. Il existe autant de solutions qu'il y a de cultures et de territoires. Et toutes sont des sources d'inspiration. L'événement présentera les prix Netexplo Linking Cities 2021.

 

10 LAURÉATS DU PRIX NETEXPLO LINKING CITIES

 

1. Habitat

Buenos Aires

Le Barrio 31 est l'un des plus grands bidonvilles d'Argentine, dont la croissance est la plus rapide. La ville transforme le quartier grâce à une approche intégrée visant à réduire la pauvreté et à améliorer la qualité de vie des habitants, tout en ouvrant la voie au logement abordable et à la rénovation urbaine dans tout le pays. La stratégie comprend des mesures structurelles visant à garantir les droits sociaux, éducatifs, sanitaires, économiques et culturels de la population par le biais d'initiatives participatives.

 

 

2. Réseaux de transport

Berlin

Berlin entreprend un projet ambitieux d'extension de son réseau de transports publics dans un contexte de forte croissance démographique. Ce projet de 28 milliards d'euros sur 15 ans couvre tous les modes de transport. Les tramways occupent une place importante, avec pas moins de 16 projets d'ici 2035, en plus des extensions de lignes de métro, dont une vers le nouvel aéroport. Les bus fonctionnant aux combustibles fossiles seront progressivement abandonnés au profit de véhicules électriques. La tradition de l'accès libre aux quais du métro, sans tourniquets ni barrières, sera maintenue.

 

3. Finance

Détroit

Après la faillite et une énorme diminution de sa population, Détroit est redevenue solvable grâce à des modèles de financement innovants. Il s'agit notamment du Strategic Neighborhood Fund, un partenariat entre la ville, l'organisation à but non lucratif Detroit Invests et des sociétés donatrices. Ce fonds vise à rénover les zones les plus touchées, qui ne sont pas toujours les plus visibles, en étroite collaboration avec les habitants. Détroit reste la grande ville la plus pauvre des États-Unis, mais elle attire à nouveau les investisseurs, les entrepreneurs et même les touristes. Pour achever la transformation des zones dégradées, la ville lève 250 millions de dollars grâce à des Blight Bonds après avoir soumis le projet aux électeurs en novembre 2020.

 

4. Transformation numérique 

Kigali

Le Rwanda, leader africain du développement des TIC, mise sur la numérisation au profit de l'économie et des citoyens. Kigali joue un rôle de pionnier grâce à Irembo, une plateforme inclusive offrant plus de 600 services électroniques. Les certificats électroniques permettent aux citoyens d'éviter les déplacements dans les services administratifs, l'objectif à long terme étant une société "zéro papier". Selon la Fondation Rockefeller, d'autres pays pourraient s'inspirer du Rwanda comme modèle de transformation numérique au même titre que l'Estonie. Des services sont déployés de la capitale vers les régions environnantes afin de réduire la fracture numérique et même de sauter des étapes de développement, grâce à des technologies comme les kiosques à énergie solaire ou les drones.

 

5. Attractivité

Melbourne

Reconnue mondialement pour sa qualité de vie, mais aussi pour ses politiques de concertation citoyenne, Melbourne deviendra la plus grande ville d'Australie en 2026. Le plan participatif Future Melbourne 2026 est conçu pour prendre en compte les aspirations des habitants tout en maintenant la compétitivité de la ville.

 

 

 

 

6. Résilience 

Mexico City

Capitale la plus polluée du monde en 1992, Mexico a considérablement amélioré la qualité de son air malgré la pression exercée par 5 millions d'habitants supplémentaires et un nombre de véhicules multiplié par deux. Sous la houlette de sa première femme maire - spécialiste de l'énergie et lauréate du prix Nobel pour son travail sur le climat - la ville s'efforce d'obtenir une nouvelle réduction de 30 % en six ans, par la végétalisation et la gestion du trafic. Suite au tremblement de terre de 2017, la ville a déployé un plan antisismique ambitieux ainsi qu'un programme de résilience hydrique.

 

 

7. Datasphere

Rotterdam

Ville pionnière du numérique sur la scène nationale et européenne, Rotterdam a créé plusieurs laboratoires pour tester des innovations de pointe dans des domaines comme le changement climatique, la foodtech et la médecine. La ville utilise la blockchain et les données, notamment un jumeau numérique, pour gérer le plus grand port d'Europe. Ce modèle 3D est en train d'être agrandi pour répliquer la ville entière afin d'optimiser la gestion des infrastructures et, surtout, d'impliquer les parties prenantes dans les décisions.

 

 

8. Objectif zéro carbone

San José (Costa Rica) 

Même dans un pays qui se veut un "laboratoire de décarbonisation" et qui fonctionne presque entièrement grâce aux énergies renouvelables, la réduction de l'empreinte carbone d'une capitale encombrée et polluée est un défi majeur. Pour le relever, San José mise sur les liens avec son environnement exceptionnel. La ville restaure et piétonnise ses berges et crée des "Rutas Naturbanas", des sentiers pédestres qui sont aussi des corridors biologiques. Parallèlement, un réseau de vélos en libre-service a permis aux familles défavorisées de bénéficier d'une plus grande mobilité.

 

 

9. Éducation 

Séoul

La capitale de la Corée du Sud, souvent classée au premier rang mondial pour l'éducation des jeunes, lutte également contre l'isolement des personnes âgées pendant la pandémie grâce à des technologies de pointe. De petits robots humanoïdes sont utilisés dans les maisons de retraite pour expliquer le fonctionnement des services de messagerie, des appels vidéo et d'autres outils de communication.

 

 

 

10. Mobilité

Vancouver  

Capitale nord-américaine du covoiturage, Vancouver est en avance sur la tendance des nouvelles solutions de mobilité. Son plan de transport 2040 tient compte des dernières technologies, notamment de l'arrivée probable des véhicules à conduite autonome. Les projets en cours comprennent l'expansion et la modernisation de tous les modes (métro aérien, bus, train, ferry, marche, vélo). De lourds investissements sont réalisés sur le port de Vancouver, le plus important d'Amérique du Nord pour les exportations, pour faire face aux risques sismiques et climatiques.