News

Le Gabon signe avec l’UNESCO un accord pour la mise en place d’un Système d’enseignement à distance en réponse à la crise du Covid-19

15/05/2020
Libreville, Gabon
04 - Quality Education

Le Ministre de l’éducation nationale en charge de la formation civique et le Représentant de l’UNESCO au Gabon ont signé, ce matin, un accord de fonds en dépôt, de 195 955 de dollars des Etats-Unis, pour l’assistance technique dans la mise en place d’un Système d’enseignement à distance au Gabon en réponse à la crise du Covid-19.

Le présent accord concerne l’assistance technique de l’UNESCO sur deux phases : la mise en place d‘une solution d’urgence pour assurer la continuité pédagogique pour les élèves en classes d’examens et la consolidation des acquis et la mise place d’un Système d’enseignement en ligne pour le primaire, le secondaire général, le secondaire technique et professionnel.

 

En effet, la pandémie du coronavirus a engendré une crise sanitaire mondiale qui a poussé les gouvernements à fermer les établissements scolaires de tous les niveaux. Ces fermetures affectent aujourd’hui environ 70 % de l’ensemble des apprenants au niveau mondial. En raison de cette situation exceptionnelle, l’UNESCO a lancé une « Coalition mondiale pour l’éducation (https://en.unesco.org/covid19/educationglobalcoalition) ». Celle-ci vise à favoriser les possibilités d’apprentissage inclusif pour les enfants et les jeunes en cette période de perturbation soudaine et sans précédent de l’éducation.

 

A travers cette coalition, « l’UNESCO rassemble toutes les expériences existantes et mobilisent des partenaires publics et privés. Aussi, grâce à l’expertise de son siège ainsi que de ses Bureau régionaux et nationaux, elle accompagne déjà plusieurs pays pour la continuité pédagogique », a souligné Monsieur Vincenzo Fazzino.

 

Sans attendre la signature de l’accord avec le Gabon, l’Organisation a immédiatement mis à la disposition du ministère de l’éducation, l’ensemble des cours produits et mis en ligne, en 2017/2018, dans le cadre du projet Former Ma Génération – Gabon 5000 (Train My Generation – Gabon 5000, en anglais) sur la base du modèle Campus Virtuel Avicenne, pour la continuité pédagogique dans le pays. Il s’agissait de cours de mathématique, sciences de la vie et de la terre et de physique-chimie pour les classes de troisième et terminale. Puis, elle a formé, en avril dernier 60 encadreurs pédagogiques du primaire et du secondaire dans la production de cours en ligne pour soutenir le projet du Ministère de l’éducation national « l’Ecole à la maison », lancé, le 14 avril.

 

Par ailleurs, « cette crise est en train de rendre le monde de l’éducation plus armés. Elle offre une nouvelle opportunité pour palier à certaines carences dont souffraient déjà le système éducatif en apportant des solutions dans le court et moyen terme », a rajouté Monsieur Fazzino. Il a terminé son propos en félicitant le Gabon d’avoir saisi cette opportunité matérialisée par la signature de cet accord.

 

Au-delà de l’action ponctuelle ci-dessus, « cet accord va permettre au pays de disposer d’un Système d’enseignement à distance plus résilient », a rappelé le Pr Mouguiama-Daouda. « Celui-ci va permettre de mieux faire face à d’éventuelles nouvelles crises. En outre, il va permettre au Gabon de disposer d’un dispositif d’enseignement à distance multicanal, selon le modèle Avicenne de l’UNESCO, c’est-à-dire qui utilise non seulement le canal traditionnel, le web, mais aussi des canaux tels que la télévision, la radio et les supports papier. Cette approche va permettre d’atteindre les élèves dans des zones éloignées des centres urbains, notamment ceux qui n’ont pas accès à un ordinateur ou à internet, a-t-il rajouté. »