Le Groupe de réflexion de haut niveau entame ses travaux sur la transformation stratégique de l'UNESCO

22/11/2019

La première réunion du Groupe de réflexion de haut niveau s'est tenue les 12 et 13 novembre 2019 pendant la 40e Conférence générale de l'UNESCO à Paris, un moment crucial pour l'Organisation. Cette première réunion a permis aux membres d'échanger leurs points de vue, de partager leurs expériences mutuelles et de mieux connaître l'Organisation.

La Directrice générale a souhaité réunir des personnalités indépendantes et reconnues au sein du Groupe de réflexion de haut niveau afin de nourrir la réflexion engagée au sein de l’Organisation sur les tendances et défis mondiaux émergents, susceptibles d'avoir un impact sur les domaines de compétence de l'UNESCO. Nommé en septembre 2019, ce Groupe de 12 scientifiques, historiens, philosophes, écrivains, universitaires et autres personnalités a désormais commencé ses travaux. Ce Groupe devrait également enrichir la Stratégie à moyen terme de l'UNESCO pour 2022-2029, qui est en cours de préparation et qui sera adoptée par les États membres de l'UNESCO en 2021. Les réflexions du Groupe porteront également sur le repositionnement de l'UNESCO pour répondre aux défis contemporains et atteindre les objectifs de l'Agenda 2030.

Lors de cette première réunion, les membres du Groupe ont eu l'occasion d’échanger avec la Directrice générale, le Directeur général adjoint, tous les Sous-Directeurs généraux ainsi que le Directeur du Bureau de la planification stratégique et le Directeur de la Division de l'égalité des sexes au cours de différentes sessions de travail. D'autres échanges plus informels ont également eu lieu avec les présidents et vice-présidents des groupes électoraux des États membres de l'UNESCO.

Les membres du Groupe de réflexion de haut niveau ont réaffirmé leur engagement de contribuer à rendre les programmes de l'UNESCO plus ciblés, plus interdisciplinaires et mieux adaptés aux défis actuels. Leurs analyses et réflexions apporteront une contribution importante au repositionnement stratégique de l'UNESCO à l'horizon 2030.

Au cours des sessions de travail, les dialogues ont porté sur le rôle de l'UNESCO dans la définition et la promotion de valeurs sociales et humaines communes, les grands thèmes considérés comme fondamentaux pour l'UNESCO et des idées préliminaires pouvant être mises en œuvre afin d’accroître l’efficacité et la visibilité de l’Organisation. Le Groupe encourage l'UNESCO à repenser ses valeurs à l’ère du XXIe siècle, à recentrer son action sur la paix et à mettre cette approche sociale et éthique au service des droits de l'homme et de la dignité humaine, pour lutter contre les frustrations, les sentiments de révolte et d'injustice que l'on rencontre actuellement dans le monde et notamment chez les jeunes. Ils ont unanimement mis en avant les avantages comparatifs de l'UNESCO dans le domaine relevant de son mandat. En outre, les membres ont également félicité le processus de transformation stratégique engagé par la Directrice générale, renouvelant leur engagement à y apporter leur pleine contribution.

Les membres du Groupe ont enfin partagé leurs interrogations afin d'affiner la réflexion pour les prochaines réunions de travail. Les prochaines étapes du processus ont été convenues avec une calendrier préliminaire pour organiser deux autres réunions à Paris au printemps et à l'automne 2020.