News

Herman Makarenko pour une "gratitude musicale au personnel soignant"

16/09/2021

Organisée sous le patronage de l'UNESCO, avec le soutien de l'OMS et de la Fondation culturelle ukrainienne, la première mondiale du projet international "Musical gratitude to medical workers, In the Name of Life", a eu lieu le 16 septembre à l'Opéra national d'Ukraine. Cet événement a rassemblé des Ambassadeurs de bonne volonté, des Artistes de l'UNESCO pour la paix, des compositeurs et des artistes de France, de Turquie, d'Ukraine, de Chine, du Japon et d'autres pays.

Notre Artiste de l'UNESCO pour la paix, Herman Makarenko, est l'auteur de ce projet, qui s'inscrit dans le cadre du mouvement mondial "ResiliArt" lancé par l'UNESCO.

 

 

Nous nous efforçons d'exprimer notre gratitude aux travailleurs médicaux du monde entier pour leur courage et leur dévouement, de mettre l'accent sur la solidarité pour surmonter les défis mondiaux de la pandémie de COVID-19.

Herman Makarenko, Artiste de l'UNESCO pour la Paix

Le personnel médical ukrainien a été invité à assister au concert qui comportait des messages de l'OMS et de l'UNESCO. Au nom de la directrice générale de l'UNESCO, Audrey Azoulay, M. Firmin Edouard Matoko a déclaré :

Je tiens à exprimer la profonde gratitude de l'UNESCO à M. Herman Makarenko, au Global Harmony Art et aux représentants officiels de l'Ukraine, qui ont organisé ce concert dédié à tous les travailleurs de la santé qui, par altruisme, continuent de protéger les personnes vulnérables pendant cette terrible pandémie. Dans le contexte de cette crise sanitaire mondiale, alors que la proximité est rendue difficile par les mesures de distanciation sociale, le rôle des artistes et des musiciens pour relier chacun d'entre nous aux autres par l'art est plus crucial que jamais.

Sous-directeur général de l'UNESCO pour la priorité Afrique et les relations extérieures, M. Matoko

Le directeur général de l'OMS, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, a souligné :

En ces temps difficiles, les personnels de santé nous inspirent chaque jour, tout comme leur engagement à traiter les patients, à protéger les communautés et à travailler en collaboration pour stopper la pandémie de COVID-19. Ils le font au péril de leur propre santé et souvent face à des pénuries d'équipements et de fournitures de protection. Trop de travailleurs de la santé sont morts ou ont été infectés en plaçant les besoins des autres au-dessus des leurs. Le concert de ce soir nous rappelle la créativité, l'espoir et la solidarité dont ils font preuve pour vaincre ensemble la pandémie.

Directeur général de l'OMS, Dr. Tedros Adhanom Ghebreyesus

Le programme interculturel comprenait deux pièces musicales de chaque continent et une combinaison de format en ligne et hors ligne, ce qui correspondait aux défis associés au COVID-19.

La première mondiale de l'hymne "Le chemin de l'espoir" du compositeur français Pierre Sebaoun, créé pour la sculpture de l'ambassadrice de bonne volonté de l'UNESCO, la sculptrice française Hedva Ser, a eu lieu à cette occasion. 

Le compositeur turc Kudsi Ergüner, Artiste de l'UNESCO pour la paix, a interprété la partie instrumentale en temps réel, qui a été diffusée en ligne sur un grand écran dans la salle de concert. Il était accompagné par l'Orchestre classique de Kiev.

Le symbole résidait dans les musiciens interprétant cette composition simultanément dans différents pays. 

La première de la pièce musicale "Africa forever" du compositeur ukrainien Artem Roshchenko, inspirée du folklore musical des peuples d'Afrique centrale et des pygmées, a également eu lieu ce jour-là.

Le programme s'est terminé sur une note optimiste - avec le morceau musical intitulé "Amazing Grace", qui traduit parfaitement la foi dans la lutte contre la pandémie.

Le produit audiovisuel qui en résulte sera mis à la disposition du personnel médical du monde entier sur des plateformes en libre accès.

Pour conclure ce concert, Herman Makarenko a déclaré : 

 

Tous ensemble, artistes étrangers et ukrainiens, nous avons prouvé que nous pouvions créer des projets artistiques exclusifs et intéressants pour le monde entier. J'espère que notre initiative sera poursuivie par d'autres artistes et que nous nous dirigerons également vers la création de projets internationaux de grande envergure, qui ont une signification sociale pour l'humanité, répondant aux défis de notre temps.

Herman Makarenko, Artiste de l'UNESCO pour la Paix

M. Herman Makarenko a souhaité dédier ce cadeau créatif au 75e anniversaire de notre Organisation, qui unit l'humanité autour des nobles idées de paix, de bonté et d'humanisme.

 

Ce n'est pas la première collaboration créative des Artistes de l'UNESCO pour la paix de différents pays, qui a reçu un nouvel élan pendant la pandémie. L'auteur du projet, H. Makarenko, souligne qu'une "telle synergie mondiale de musiciens et de chanteurs, un programme musical multigenre, où le folklore et les compositions modernes coexistent confortablement avec les classiques et le jazz, contribueront à la diversité culturelle, à la diffusion et au développement du dialogue interculturel, des idées d'humanisme".

Partenaires de l'événement : Direction générale des services aux missions diplomatiques (GDIP), Académie nationale des sciences d'Ukraine, Académie nationale des sciences médicales d'Ukraine, Association ukrainienne des médecins en chef, Institut "ECOHYNTOX", Organisation internationale pour la justice sociale.