IFP Energies nouvelles et l’UNESCO s’associent dans le domaine des géosciences pour une gestion durable des ressources dans le cadre de la transition énergétique

06/10/2020
15 - Life on Land

IFP Energies Nouvelles (IFPEN) et l’UNESCO ont signé un accord-cadre de partenariat sur la recherche et la formation dans le domaine des géosciences. Cette collaboration mobilise l’expertise d’IFPEN au service des priorités du Programme international pour les géosciences et les géoparcs (PIGG) de l’UNESCO, comme la promotion et la compréhension du « système Terre » et l’utilisation durable des ressources naturelles.

La recherche et la formation dans les sciences de la terre, un enjeu d’avenir

Les géosciences jouent un rôle essentiel dans la recherche sur les nouvelles thématiques de la transition énergétique, comme le stockage géologique de CO2 ou d’hydrogène, la géothermie, l’exploitation des ressources du sous-sol ou encore la compréhension des interactions entre les changements climatiques et les écosystèmes à partir de l’étude des systèmes sédimentaires.

Dans le cadre de ce partenariat, IFPEN et l’UNESCO proposeront des sujets de thèse s’inscrivant dans ces nouvelles thématiques. L’enjeu est de former les futurs ingénieurs de recherche afin qu’ils puissent relever les défis scientifiques et technologiques de la transition énergétique.

Ce partenariat inédit ouvre de nouvelles perspectives en matière de recherche et de sujets d’étude aux étudiants d’IFPEN et leur fait bénéficier du réseau mondial de l’UNESCO.

Pierre-Franck Chevet, Président d’IFPEN

Un projet commun de digitalisation des géosciences 

Depuis 2019, IFPEN met au point des outils numériques de pointe pour promouvoir les géosciences auprès du grand public et contribuer à la diffusion des connaissances dans ce domaine.

Ce partenariat permettra de promouvoir les sciences de la terre grâce au développement de la digitalisation des géosciences et l’utilisation de l’intelligence artificielle pour la reconnaissance de roches et de minéraux et la création de visites géologiques virtuelles au sein des Géoparcs mondiaux UNESCO.

Shamila Nair-Bedouelle, Sous-Directrice générale pour les sciences exactes et naturelles de l’UNESCO

IFPEN développe par exemple une application mobile permettant à un utilisateur d’identifier la nature de la roche qu’il a photographiée. IFPEN travaille également sur un outil de réalité augmentée pour réaliser une visite 3D d’un affleurement géologique. Cette technologie donnera la possibilité au grand public de visualiser des éléments comme des failles ou des couches sédimentaires qui ont marqué la formation du milieu géologique. 

Ces outils pourront être déployés dans les parcs géologiques internationaux labellisés par l’UNESCO (Géoparcs mondiaux UNESCO), avec une double finalité : faire de la pédagogie sous une forme ludique, mais aussi tester et enrichir ces applications en s’appuyant sur une approche de science participative.

Les géosciences à l'UNESCO

L’UNESCO est l’agence des Nations Unies qui dirige le Programme international pour les géosciences et les géoparcs (PIGG). Ce programme se compose de deux piliers : le Programme international de géosciences (PICG), qui, depuis plus de 45 ans, met en connexion des géologues du monde entier sur des thématiques pertinentes pour la société, et le label Géoparc mondial UNESCO qui promeut la valeur géologique internationale et un développement local durable.

 

Contact:

 

A propos d’IFPEN

IFP Energies nouvelles (IFPEN) est un acteur majeur de la recherche et de la formation dans les domaines de l’énergie, du transport et de l’environnement. De la recherche à l’industrie, l’innovation technologique est au cœur de son action, articulée autour de trois priorités stratégiques : mobilité durable, énergies nouvelles et hydrocarbures responsables.

 

Crédit photo : © IFPEN