Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Les inégalités au cœur de la Réunion mondiale sur l'éducation à Bruxelles

23 Novembre 2018

Près de 350 ministres, des représentants de gouvernements, d’agences de développement et d’autres partenaires venus du monde entier se réunissent pour faire le point sur les progrès accomplis dans la réalisation des objectifs éducatifs du Programme des Nations Unies pour le développement durable à l'horizon 2030, lors d’un événement qui se tiendra du 3 au 5 décembre à Bruxelles (Belgique).

            La Réunion mondiale sur l’éducation, la première depuis l'adoption du Programme pour un développement durable en 2015, envisagera différentes pistes pour réduire les inégalités à l'intérieur des pays et entre eux, par l'éducation. Elle examinera également les liens entre l'éducation et les Objectifs de développement durable (ODD) dans les domaines suivants : le travail décent, la croissance économique, la réduction des inégalités, l'action climatique et la paix, la justice et des institutions efficaces.

            Organisée par l'UNESCO en consultation avec le Comité directeur ODD-Education 2030, la Réunion est accueillie par le gouvernement belge. Elle abordera des thèmes cruciaux dans un monde qui compte encore 262 millions d'enfants, adolescents et jeunes non scolarisés. Les données montrent également que six enfants et adolescents sur dix - soit 617 millions - sont incapables de lire une phrase simple ou de résoudre un calcul de base. Plus des deux tiers d'entre eux sont scolarisés, ce qui souligne la nécessité d'améliorer la qualité de l'enseignement. 

            Au cours de la réunion, quatre groupes ministériels de haut niveau aborderont les thèmes suivants :

  • Autonomiser les populations et assurer l'inclusion et l'égalité des sexes dans l'éducation
  • Garantir le droit à l'éducation des migrants et des réfugiés
  • Repenser le rôle des enseignants dans un paysage en mutation
  • Compétences et requalification pour la vie et le travail.

            Les discussions s'appuieront notamment sur le Rapport mondial de suivi sur l'éducation pour 2019 récemment lancé par l'UNESCO, les rapports nationaux volontaires, les consultations régionales et les travaux du Comité directeur ODD-Education 2030.

            La reine Mathilde de Belgique ouvrira officiellement la réunion (4 décembre, 14h) aux côtés de Stefania Giannini, Sous-Directrice générale de l'UNESCO pour l'éducation ; de l'Ambassadrice Inga Rhonda King, Présidente du Conseil économique et social des Nations Unies et de Tibor Navracsics, Commissaire européen à l'éducation, la culture, la jeunesse et aux sports. Le discours d'ouverture sera prononcé par Amina J. Mohammed, Vice-Secrétaire générale des Nations Unies.

 

****

Accréditation des médias jusqu’au 27 novembre : Djibril Kébé, Section des médias de l'UNESCO, d.kebe@unesco.org +33145681741

La demande d'accréditation doit inclure l'identification de l’organe de presse pour lequel travaille le journaliste (carte de presse ou lettre d'affiliation), ainsi que d’un document d’identification national.

Pour d’information sur la Réunion

Retransmission en ligne (4 décembre)