Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Initiatives transformatrices célébrées à l'occasion des Prix mondiaux de l'éducation aux médias et à l'information 2019

25 Septembre 2019

news_250919_mil_awards.jpg

Jelena Perovic, receiving the award on behalf of UNICEF Montenegro
© UNESCO

Göteborg, en Suède, accueille du 24 au 27 septembre 2019 l'Alliance mondiale pour les partenariats sur l'éducation aux médias et à l'information (GAPMIL en anglais) dirigée par l'UNESCO. Ce réseau, dirigé par l'UNESCO, a présenté la quatrième édition du Prix mondial de l'éducation aux médias et à l'information (EMI) lors de la Conférence de la Semaine mondiale de l'éducation aux médias.

Le réseau GAPMIL a reconnu à l'unanimité six récipiendaires pour leurs contributions novatrices à la promotion EMI pour tous. Les lauréats vont des ONG, des organisations de développement aux efforts individuels. Il s'agit, sans ordre particulier, de l'UNICEF Monténégro, de la revue scientifique Revista Comunicar (Espagne), du professeur Alexander V. Fedorov (Fédération de Russie), de M. Frank Baker (Etats-Unis), de l’Association palestinienne des jeunes pour le leadership et les droits d'activation (PYALARA) et du projet gratuit NewsWise (Royaume-Uni).
 

En savoir plus sur les lauréats

UNICEF Monténégro : L'UNICEF et l'Agence monténégrine pour les médias électroniques ont lancé une campagne nationale EMI en février 2018. Basée sur la première enquête nationale représentative sur la consommation des médias, elle a été menée auprès des enfants âgés de 9 à 17 ans et de leurs parents. L'UNICEF Monténégro n'a cessé de sensibiliser les citoyens monténégrins à EMI. La campagne « Choisissons ce que nous regardons » est basée sur l'engagement civique des jeunes dans le rôle de volontaires de l'UNICEF - de jeunes reporters qui deviennent les "leaders d'opinion" de leurs pairs, des familles et des communautés locales sur ce sujet. Un Monténégrin sur deux est au courant de cette initiative. La campagne a attiré l'attention des médias à l'échelle nationale, mais elle a également été reconnue à l'échelle internationale.

"Notre message est clair : nous devons équiper chaque enfant d’EMI, a déclaré Jelena Perovic, responsable de la communication, en recevant le prix au nom de l'UNICEF Monténégro.
 

La revue « Comunicar » (communiquer en français) : fondée par le Dr Ignacio Aguaded, Revista Comunicar (Comunicar) fait partie des 10 meilleures publications scientifiques au monde dans les domaines de l'éducation, de la communication et des études culturelles. Cette publication scientifique de premier plan, entièrement consacrée à l'éducation aux médias, couvre tous les sujets d’EMI et donne une voix à la communauté scientifique hispanophone à travers une revue bilingue qui présente des travaux en espagnol et en anglais et s'efforce de continuer à être une référence comme une publication scientifique internationale liée à l’EMI. Le Dr Aguaded est l'un des pères de l'Educommunication comme domaine d'études.

Daniela Jaramillo-Dent, Chercheuse, « Revue Comunicar », a noté que l'équipe a été honorée de recevoir ce prix et que la recherche liée à l’EMI n'est jamais plus importante qu'aujourd'hui pour démontrer comment les gens y répondent.
 

Frank Baker, a transmis le message d’EMI à des écoles aux Etats-Unis, ainsi qu'à Singapour, Mumbai en Inde et Nairobi au Kenya depuis plus de vingt ans. Créateur du site Web du Centre d'échange d'information sur l'éducation aux médias (depuis 1998) pour aider les éducateurs à comprendre l'importance pour les jeunes d'appliquer leur pensée critique aux messages médiatiques. Son travail remarquable a été reconnu par les Associations nationales de câblodistribution (Leaders en prix de l’apprentissage), le National Telemedia Council (Conseil national des télémédias) et le South Carolina Council for Social Studies (Conseil de Caroline du Sud pour les études sociales), Prix d'excellence pour l'ensemble des réalisations.
 

Alexander Victorovich Fedorov est l'un des professeurs et chercheurs les plus influents en Russie dans le domaine de l'éducation aux médias (20 livres sur l'éducation aux médias et plus de 400 articles en russe, anglais, canadien, français, allemand et norvégien dans des études et revues sur les médias). Il est également scientifique, enseignant, spécialiste de l'éducation aux médias et critique de cinéma. Il a remporté le Concours international de recherche sur les médias de la National Association of Media Researchers (NAMMI) (NAMMI-2018) (Association nationale des chercheurs en médias).
 

L'Association de la jeunesse palestinienne pour le leadership et l'activation des droits (PYALARA) est une organisation axée sur la jeunesse créée depuis 1999. L'organisation cherche à activer et à autonomiser les jeunes Palestiniens, jeunes hommes et jeunes femmes, et à leur donner les compétences et les outils nécessaires pour qu'ils puissent faire face à leurs problèmes, leurs besoins et leurs droits. PYALARA a adopté un ensemble complet d'interventions ciblant tous les secteurs sociaux. Le Ministère de l'éducation a partiellement intégré des éléments du manuel d’EMI, élaboré par PYALARA dans les programmes scolaires, et d'autres pays arabes étudient leur travail pour reproduire l'expérience.

En recevant le prix au nom de PYALARA, Alexandra Bianquini do Amaral, un représentant des jeunes de GAPMIL, a noté que PYALARA a dit pour eux : "EMI est un mode de vie".
 

NewsWise est le premier projet gratuit d'initiation à l'information destiné aux 9-11 ans à l'échelle du Royaume-Uni. Le programme propose des ressources adaptées à l'âge des enfants, des contextes pertinents de la vie réelle et des reportages qui renforcent leur confiance et leur compréhension de l'information ainsi que leurs compétences en la matière. NewsWise publie des données d'évaluation en libre accès et des ressources scolaires gratuites et plaide régulièrement en faveur de l'EMI dans les débats britanniques et internationaux. Ils développent et testent également un modèle pédagogique réussi, démontrant comment EMI peut être intégrée dans le programme d'enseignement primaire en établissant un lien avec la littéracie critique, le bien-être, les relations et la littéracie numérique.

Parallèlement aux prix GAPMIL (MIL Global MIL Awards), la Commission nationale suédoise pour l'UNESCO a reconnu un autre pilier d’EMI, Ulla Carlsson qui a reçu le SVENSKA UNESCOPRISET (Prix UNESCO suédois). Ulla Carlsson a été impliquée dans des travaux liés à l’EMI depuis les années 70. Elle a été l'architecte à l'origine du Centre international d'échange d'informations sur les médias et les enfants, a publié de nombreux ouvrages et écrit de nombreux articles sur des sujets liés à l’EMI. EMI peut aider à libérer l'esprit des gens. Comme Ulla le dit dans son discours d'ouverture de la conférence, « La libération une fois pour toutes ». « Les citoyens luttent pour que l'Internet soit ouvert, gratuit et sûr », a-t-elle poursuivi. EMI est une réponse à cette quête.

L'UNESCO et ses partenaires ont créé GAPMIL en 2013 en tant que réseau de réseaux qui promeuvent la coopération internationale pour faire en sorte que tous les citoyens aient accès aux compétences EMI. Elle compte actuellement plus de 500 organisations membres (y compris d'autres réseaux) de plus de 110 pays. Vous pouvez rejoindre GAPMIL ici.

Pour plus d'informations, veuillez contacter Alton Grizzle, a.grizzle@unesco.org ou Xiaotong Wang, x.wang2@unesco.org