En janvier 1954, le Courrier fait peau neuve

01 Février 2018

Extraits de l’Éditorial

En ce début d’année, Le Courrier de l’UNESCO a voulu faire plus que de présenter à ses lecteurs des souhaits traditionnels, quoique sincères ; il a tenu à faire peau neuve, répondant ainsi que désir exprimé par ceux qui lui font l’honneur de suivre ses efforts. Format plus réduit, plus commode à lire et à regarder, couvertures en couleur, présentation plus moderne tout en restant sobre, nombre de pages accru.  (…)

Mais tout en se renouvelant, le Courrier reste fidèle à son but qui est celui de l’UNESCO : ouvrir une fenêtre sur le monde, montrer que personne ne peut rester indifférent à ce qui se passe à l’autre bout du globe comme à l’autre bout de la rue. Ce but, le Courrier tente de l’atteindre en présentant chaque mois, par le texte et par l’image, par tous les moyens qui permettent à l’œil et à l’esprit de comprendre, une pensée qui se veut accessible à tous les pays, à tous les hommes. À ceux qui demandent quelque chose de plus que la pâture quotidienne, immédiate et locale ; à ceux qui sentent confusément qu’à des milliers de kilomètres il se passe des événements lourds de conséquences pour leur vie ; à ceux pour qui les droits de l’homme sont plus et mieux qu’une formule et notamment aux membres du corps enseignants, pour qui cette revue est conçue et réalisée ; à ceux qui étant eux-mêmes cultivés, ressentent l’injustice de laisser des millions d’hommes dans l’ignorance ; à ceux qui refusent d’être les complices des préjugés de race, de pensée et de religion, nous répondons : le Courrier est votre revue.

La rédaction