News

Les jeunes, la technologie et l’esprit de Mossoul

15/10/2020

« Il y a des années, j'ai réalisé qu'il y avait un énorme fossé entre ce que l’on étudiait à l'université et ce dont le marché avait besoin », a déclaré Salih Mahmoud, fondateur de Mosul Space.

En 2014, Salih et ses amis ont eu l'idée de créer un club qui permettrait de mettre en relation les jeunes et qui faciliterait leur entrée sur le marché du travail. Tournés vers l'avenir, les jeunes mossouliotes ont lancé la première rencontre communautaire consacrée à l'enseignement de la technologie, à l'innovation et à l'esprit d'entreprise. Mosul Space était né : un atelier communautaire proposant des programmes de formation et de développement des entreprises.

 

Nous voulions utiliser la technologie pour développer quelque chose non seulement pour notre ville ou notre pays, mais aussi pour toute l'humanité. Il était nécessaire de changer la façon dont les gens abordaient les problèmes

Salih Mahmoud, fondateur de Mosul Space

Pendant leur périple, Salih et son groupe ont rencontré des jeunes Irakiens issus d'autres villes. Ils ont ainsi approfondi leurs connaissances du développement de projets internationaux et ont contribué à façonner l'avenir de Mosul Space. En 2017, de retour à Mossoul alors déchirée par la guerre, ils ont tout mis en œuvre pour remettre leur projet sur pied.

Grâce à l'aide de Caritas République tchèque, le projet a été relancé.

« Ensemble, nous avons développé un projet pour utiliser nos technologies Makerspace comme l'impression 3D et la fabrication numérique afin de soutenir la maintenance des appareils médicaux dans les hôpitaux qui en avaient grandement besoin », a déclaré M. Salih. « En juin 2018, nous avons pu louer une petite maison à Mossoul. Notre objectif était de répondre à ce besoin » a-t-il ajouté. Ils ont travaillé sur des incubateurs pour bébés et d'autres types d'équipements médicaux.

Le projet Caritas a également permis à Mosul Space, de créer un centre d'innovation pour promouvoir la technologie et l'esprit d'entreprise, un espace de travail et des programmes de formation. En parallèle, Mosul Space a mis en place des partenariats avec d'autres organisations internationales telles que l'Agence allemande pour la coopération internationale.

« Notre objectif futur est de faire en sorte que les entreprises utilisent également cet espace pour développer leurs services en Irak et dans le monde, ainsi que pour aborder les questions liées au changement climatique », a ajouté Salih, soulignant son rêve de faire avancer son projet pour donner plus de pouvoir aux jeunes du pays et du monde entier.

« En 2019, 850 jeunes ont eu accès à nos ateliers Mosul Space et près de la moitié d'entre eux ont trouvé un nouvel emploi, mais surtout, ils ont trouvé de nouvelles façons de penser et de résoudre des problèmes dont nous avons désespérément besoin en Irak » a déclaré Salih.

Cette pandémie sans précédent de COVID-19 a également mis en lumière de nouvelles questions qui nécessitent des réponses innovantes. « Notre équipe Makerspace a une formation technique et nous avons déjà commencé à travailler avec des appareils médicaux », a-t-il déclaré en évoquant la nécessité de disposer de ventilateurs et d'autres appareils médicaux pour traiter les patients en Irak.

« La technologie consiste à donner aux gens plus de solutions. Pour avoir une belle vie, notre jeunesse a besoin et mérite des opportunités ", a déclaré Salih, plein d'espoir pour l'avenir.

Pour avoir une belle vie, notre jeunesse a besoin et mérite des opportunités.

Salih Mahmoud

Grâce à son initiative « Faire revivre l'esprit de Mossoul », lancée en 2018, l'UNESCO s'efforce de donner aux jeunes les moyens de devenir des leaders et des partenaires en matière d'innovation et de trouver des solutions aux problèmes auxquels ils sont confrontés dans le monde d'aujourd'hui.