News

Les journalistes luttent pour travailler sans peur ni favoritisme, selon une nouvelle étude de l'UNESCO

30/04/2020

Dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale de la liberté de la presse en 2020, l'UNESCO publie en avant-première une étude à venir sur l'indépendance des médias.

La pandémie COVID-19 a mis en lumière l'importance de médias libres et indépendants pour rapporter au public des informations vérifiées et pour demander des comptes aux autorités publiques.

Pourtant, comme l'évalue l'avant-première d'une nouvelle étude de l'UNESCO, ces dernières années, les médias ont été confrontés à des défis croissants en matière d'indépendance éditoriale. Cela est dû en particulier à la "captation des médias", où les médias sont faussés par des groupes privés et publics qui abusent des systèmes de réglementation, de propriété, de publicité et de financement.

Les dommages qui en résultent pour l'intégrité de l'indépendance éditoriale ont compromis la capacité de nombreux travailleurs des médias à fournir au public des informations vitales.

L'aboutissement de ces contrôles et autres signifie que les journalistes qui cherchent à respecter les normes professionnelles doivent résister aux pressions et aux attaques d'acteurs extérieurs, tout en gérant le pouvoir dans leurs propres médias

Si l'étude montre comment les menaces à l'indépendance professionnelle se sont intensifiées, elle souligne également les multiples efforts et initiatives qui se sont avérés fructueux pour sauvegarder le journalisme indépendant, et fournit des recommandations pour tous les groupes de parties prenantes.

Elle souligne l'importance pour les journalistes de défendre les normes professionnelles, en particulier dans le contexte de la désinformation.

L'étude complète, intitulée « Rapporter les faits sans peur ni favoritisme», sera publiée dans le courant de l'année sous la forme d'une édition spéciale sur les séries «Tendances mondiales en matière de liberté d'expression et de développement des médias»

Le mardi 5 mai, dans le cadre de la commémoration de la Journée mondiale de la liberté de la presse, l'UNESCO organisera un webinaire intitulé "L'indépendance des médias en temps de crise", qui examinera les principales conclusions de l'étude à la lumière de la crise actuelle de la santé publique.

L'auteur de l'étude, Marius Dragomir (Directeur du Centre pour les médias, les données et la société de l'Université d'Europe centrale), sera rejoint par d'éminents journalistes et représentants de laendance éditoriale provoqués par la pandémie COVID-19.

Le webinaire aura lieu le mardi de 14h à 15h30 CET via Zoom. Les participants peuvent s'inscrire en envoyant un courriel à wpfd@unesco.org avec pour objet : "Indépendance des médias en temps de crise".