Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes

25/11/2018

Le 25 novembre de chaque année, l'UNESCO marque la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes. Cette journée a été observée pour la première fois en 1999 à la suite d’une proclamation de l’Assemblée générale des Nations Unies. Comme le 25 novembre est tombe dimanche cette année, une série d'activités ont été organisées au siège de l'UNESCO à Paris à partir du  vendredi 23 novembre.

La première de ces activités a été une entrevue Facebook Live avec la Directrice pour l'Égalité des genres, Mme Saniye Gülser Corat. Au cours de cette entrevue, Mme Corat a évoqué l’histoire de cette journée, son importance pour l’UNESCO et les travaux en cours de l’UNESCO pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes, sur internet ou non.

Mme Morgan Martinez, Mme Saniye Gülser Corat et M. Bruno Zanobia lors de l'entrevue Facebook Live

Immédiatement après l'entrevue, environ 150 membres du personnel de l'UNESCO, hommes et femmes, ont participé à une photo de groupe pour dire NON à la violence à l'égard des femmes. Cette photo symbolise la solidarité et l'engagement du personnel de l'UNESCO en faveur de l'élimination du phénomène mondial de la violence à l'égard des femmes. Les bureaux hors Siège ont également partagé des photos exprimant leur solidarité pour cet engagement. Accédez aux images ici.

      

Environ 150 membres du personnel de l'UNESCO sous un parapluie pour dire NON À LA VIOLENCE CONTRE LES FEMMES.

 

Une exposition présentant des faits sur la violence à l'égard des femmes dans les domaines de compétence de l'UNESCO est affichée sur les grilles de l'UNESCO. Son objectif est de sensibiliser la population à l'ampleur et à la profondeur de la violence à l'égard des femmes dans le monde. Cette exposition s'étendra sur les 16 jours d'activisme. L'exposition peut également être vue ici.

Le 25 novembre a été désigné Journée orange par la campagne « Tous UNiS pour mettre fin à la violence à l'égard des femmes », le globe de l'UNESCO a été illuminé en orange le vendredi 23 novembre.

Pour les personnes souhaitant s'impliquer, l'UNESCO a encouragé tout le monde à publier leurs propres photos sur Facebook, Twitter et Instagram, en incluant les hashtags #OrangerLeMonde #25Nov #IDEVAW. Vous trouverez des informations ici.

Le 26 novembre, une séance spéciale de Gender Views à l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Maîtres Nathalie Tomasini et Janine Bonaggiunta, deux avocates qui ont mis en place un réseau international de protection des victimes de violence conjugale en France et au Canada, ont présenté leur travail. S.E. M. José Antonio Rodriguez, ambassadeur de la République dominicaine auprès de l'UNESCO, a ouvert la session avec une performance acoustique de l’une de ses chansons originales, Ella solo dijo no, qui parle des discriminations de genre et dit non à la violence. Le court métrage « Je t'aime à la folie », produit en 2016 par M. Gilbert Glogowski, a également été projeté en présence du réalisateur.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l'action de l'UNESCO en matière de prévention de la violence contre les femmes, veuillez visiter : https://fr.unesco.org/commemorations/eliminationofviolenceag...