Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Karen Uhlenbeck, première femme à recevoir le prix Abel en mathématiques

20 Mars 2019

« Un formidable encouragement pour les femmes scientifiques »

 La Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, félicite la mathématicienne Karen Uhlenbeck (Etats-Unis), première femme à recevoir le prix Abel décerné par l’Académie des sciences et des lettres Norvégienne, pour son travail fondamental dans l'analyse géométrique et la théorie de jauge qui a radicalement modifié le paysage mathématique.

 « Ce prix prestigieux décerné à Karen Uhlenbeck est un formidable encouragement pour les femmes scientifiques. A l’ère de l’intelligence artificielle et de la révolution digitale, les mathématiques sont une langue universelle et les femmes doivent y prendre toute leur part. Parce que la diversité favorise l’innovation, nous avons besoin d’esprits brillants, comme Karen Uhlenbeck, dans la science, les nouvelles technologies et l’innovation, afin de faire face aux problématiques complexes du XXIe siècle », a déclaré la Directrice générale de l’UNESCO.

 Les femmes ne représentent aujourd’hui que 3 chercheurs sur 10 dans le monde, comme l’a démontré le Rapport de l'UNESCO sur la science. Seul 3% des prix Nobels scientifiques ont été décernés à des chercheuses.

 Les mathématiques, une discipline prestigieuse et une source d’innovation dans de nombreux domaines, est l’un des domaines scientifiques où les femmes sont le moins bien représentées au plus haut niveau. Depuis la création des trois plus prestigieux prix internationaux en mathématiques (Fields, Wolf et Abel), 142 lauréats ont été récompensés, dont seulement deux femmes : Maryam Mirzakhani, médaille Fields en 2014, et maintenant Karen Uhlenbeck.

 C’est pour ces raisons que le Prix L’Oréal-UNESCO « Pour les femmes et la science » a été ouvert cette année à deux nouvelles disciplines de recherche : les mathématiques et les sciences informatiques. Ainsi, pour la première fois, deux mathématiciennes ont reçu, le 14 mars dernier à l’UNESCO, ce Prix « Pour les femmes et la science » en 2019 : Claire Voisin (Europe) pour ses travaux exceptionnels en géométrie algébrique et Ingrid Daubechies (Amérique du Nord) pour ses travaux novateurs sur la théorie des « ondelettes ».

 

*****