Article

L'ALESCO soutient les efforts des Comores pour la sauvegarde du patrimoine culturel

30/09/2020
11 - Sustainable Cities and Communities
17 - Partnerships for the Goals

Participants et personnes de ressource pendant l'atelier en ligne de l'ALESCO ©UNESCO/Karalyn Monteil

Des experts internationaux de l'Organisation arabe pour l'éducation, la culture et la science (ALECSO) ont animé une réunion en ligne sur le thème "Sauvegarde du patrimoine culturel des Comores" pour les acteurs gouvernementaux aux Comores le 29 septembre 2020. La réunion a été organisée en étroite collaboration avec la Direction générale des arts et de la culture des Comores et a renforcé les projets de l'UNESCO en cours aux Comores pour la préparation d'un premier dossier de candidature au patrimoine mondial, la révision de la politique culturelle et le développement du tourisme culturel durable.

Les participants à la réunion ont présenté le contexte du patrimoine culturel aux Comores, ont fourni une analyse approfondie des instruments normatifs de l'UNESCO dans le domaine de la culture, des chartes de l'ICOMOS (Conseil international des monuments et des sites), et ont également élaboré des recommandations pour la révision des cadres juridiques afin de renforcer la protection et la promotion du patrimoine culturel du pays pour un développement durable.

Quinze participants se sont joints à la réunion, dont : M. Nordine Ben Ahamad, Ministre de la Jeunesse, de l'Emploi, du Travail, de la Formation et de l'Insertion professionnelle, des Sports, des Arts et de la Culture des Comores ; Mme Wahidat Hassani, Directrice générale des Arts et de la Culture ; Dr. Toiwilou Mze Hamadi, Directeur général du Centre national de documentation et de recherche scientifique (CNDRS) ; Dr. Mohamed Ould Amar, Directeur général de l'ALESCO ; M. Mounir Bouchenaki, Directeur du Centre régional arabe pour le patrimoine mondial (et ancien Directeur général de l'ICCROM et Sous-Directeur général de l'UNESCO pour la culture), Mme Samina Chakira, juriste comorienne spécialisée dans la législation sur le patrimoine culturel, et Mme Karalyn Monteil, spécialiste du programme pour la culture, Bureau régional de l'UNESCO pour l'Afrique de l'Est.

Dans son discours d'ouverture, M. Nordine Ben Ahamad a exprimé son engagement à assurer la promotion du patrimoine culturel aux Comores. Il a remercié l'ALESCO et l'UNESCO pour leur participation et leur soutien, et a souhaité à la conférence un résultat productif sur ce sujet important.

C'est le premier atelier que l'ALESCO organise pour les Comores, et nous avons réuni des experts renommés dans le domaine de la culture. Nous espérons sincèrement que ce n'est que le début d'une longue et fructueuse collaboration.

Dr. Mohamed Ould Amar, Directeur général de l'ALESCO, lors de son allocution d'ouverture

Les Comores ont ratifié la Convention de l'UNESCO de 1972 concernant la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel en 2000, ainsi que la Convention de l'UNESCO de 2003 pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel et la Convention de l'UNESCO de 2005 sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles en 2013. 

Nous nous félicitons du soutien de l'ALESCO aux Comores, dont le ministère de la culture a travaillé activement à la ratification de l'ensemble des conventions de l'UNESCO dans le domaine de la culture, et a également travaillé en étroite collaboration avec l'UNESCO pour renforcer les capacités nationales à identifier et à sauvegarder son patrimoine naturel et culturel et son patrimoine culturel immatériel, ainsi qu'à remodeler ses politiques culturelles avec la pleine participation des parties prenantes.

Mme Ann Therese Ndong-Jatta, Directrice du Bureau régional de l'UNESCO pour l'Afrique de l'Est

Pour plus d'informations sur les actions de l'UNESCO aux Comores, veuillez consulter le site : https://en.unesco.org/countries/comoros.