News

Lancement de la 65e réunion du Bureau du PIDC (17-18 juin 2021)

17/06/2021

Le Bureau, composé de huit États membres, est revenu sur les performances et les perspectives du Programme international pour le développement de la communication de l'UNESCO.

« Depuis plus de quarante ans, le PIDC aide la presse libre, indépendante et pluraliste à relever les défis d'un environnement médiatique en constante évolution, a déclaré Anna Brandt, Présidente du PIDC et ambassadrice de Suède.

La pandémie actuelle a constitué un test décisif pour le PIDC, « en mettant à l'épreuve la capacité du Programme à s'adapter et à répondre efficacement à un contexte aussi nouveau », a-t-elle signalé.

Le mécanisme de « réponse rapide » du PIDC a permis de soutenir 10 projets au début de l'année, a déclaré la Présidente. « Ce soutien a notamment permis de renforcer la capacité des radios communautaires en Afrique du Sud à couvrir la crise du COVID-19, d'organiser des formations intensives pour améliorer la sécurité et les droits numériques des journalistes au Paraguay, ou encore de mener des consultations régionales sur les effets du COVID-19 sur la liberté des médias, la viabilité et la sécurité des journalistes en Asie du Sud-Est afin d'élaborer une feuille de route régionale. »

Xing Qu, Directeur général adjoint de l’UNESCO, qui fait également fonction de Sous-Directeur général pour la Communication et l’information, a présenté les travaux du PIDC au cours de l'année écoulée, qui montrent que « l'importance de l'accès à une information fiable est plus évidente que jamais ».

Il a souligné que les médias libres et indépendants ont un rôle vital à jouer pour aider l'humanité à s'orienter dans les flux d'informations écrasants. Citant le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, il a rappelé aux participants que « lorsqu'il s'agit de distinguer le vrai du faux, le journalisme libre et indépendant est notre meilleur allié ».

Le Directeur général adjoint a poursuivi en soulignant les principales réalisations du PIDC dans ce contexte, déclarant qu’« au cours des 40 dernières années, [le PIDC] a œuvré à la promotion des médias dans les pays en développement, soutenu les journalistes, établi des normes et des cadres et accompagné les réformes politiques ».

Il a souligné le rôle du PIDC dans la résolution des problèmes émergents, notamment en ce qui concerne l'indépendance et la viabilité des médias à l'ère de l'Internet, ainsi que la sécurité des journalistes et l'égalité des sexes.

Soulignant le travail du Programme sur la sécurité des journalistes et sa pertinence continue dans le contexte de l'augmentation des violations de la liberté des médias et des attaques contre les journalistes pendant la pandémie, il a qualifié le lancement du Rapport de la Directrice générale sur la sécurité des journalistes et le danger d'impunité de « l'un de nos succès les plus visibles ».

La Présidente du PIDC a souligné que « le rapport de cette année sur les résultats des projets soutenus par le Programme comprend pour la première fois une section consacrée à l'intégration de la dimension de genre », même s'il reste encore beaucoup à faire.

Les deux intervenants ont remercié tous les donateurs qui ont contribué aux activités du PIDC depuis 2019, à savoir l'Andorre, la Finlande, la France, l’Allemagne, l'Islande, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, les Pays-Bas, la Norvège, la Suède et l'ISESCO.

La réunion a été l’occasion d’annoncer que le Programme attendait deux nouvelles contributions affectées de Google et de l'Internet Society.

L’année dernière, le Programme international pour le développement de la communication a célébré son 40e anniversaire. Depuis ses débuts, le PIDC a soutenu environ 2 000 projets de développement de médias dans 140 pays, notamment dans les pays en développement, les PEID (petits États insulaires en développement) et les zones de conflit et de post-conflit.

Au cours de la réunion, 86 propositions de projets pour le développement des médias, qui ont été soumises par des organisations de base du monde entier, seront examinées.