Construire la paix dans l’esprit
des hommes et des femmes

Lancement d’un MOOC pour les acteurs du judiciaire en Afrique sur la liberté d’expression

11 Janvier 2019

L’UNESCO a lancé le 7 janvier 2019 un cours en ligne gratuit et en français, intitulé « Standards internationaux et africains sur la liberté d'expression », destiné aux acteurs du judicaire en Afrique. Ce programme de formation de cinq semaines, mis en place avec la coopération de la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples (Cour africaine), permettra de renforcer le rôle des acteurs judiciaires, en particulier des juges, procureurs et avocats, mais aussi de la société civile, sur les standards internationaux et régionaux portant sur la liberté d'expression, la liberté de la presse et l'accès à l'information.

Ce cours a pour but de renforcer les capacités et connaissances des acteurs judiciaires d’Afrique francophone afin de renforcer le cadre légal régional sur les questions de liberté d’expression en Afrique.

Ce cours, divisé en cinq modules, présente les normes internationales et les principales décisions des cours nationales et régionales en Afrique sur les questions de liberté d’expression. Il aborde notamment les défis à l’ère numérique, la question des attaques contre les journalistes et les menaces spécifiques contre les femmes journalistes.

Chaque module comporte une série de vidéos portant sur des aspects spécifiques du cours, présentés par des intervenants de haut niveau tels Mr Sylvain Oré, le président de la Cour africaine ; Mr Jérôme Traoré, l’ancien président de la Cour de justice communautaire de la CEDEAO ou Mr Abdoulaye Soma Directeur du Centre d’études et de Recherches sur le droit international général et les droits de l’homme (CERDIH) du Burkina Faso. Les participants à ce cours ont aussi la possibilité de participer à des forums de discussion où ils peuvent échanger avec d’autres participants sur les questions adressées par les différents modules du cours, créant ainsi un espace de discussion et de dialogue entre professionnels de la justice et de la société civile de différents pays africains.

Ce programme s’inscrit dans la continuité du protocole d’entente signé entre l’UNESCO et la Cour africaine le 14 août 2018, en vertu duquel les deux organisations renouvellent leur engagement à renforcer les capacités du personnel judiciaire à travers le continent africain sur les questions de liberté d’expression.

Ce cours en ligne est mis en œuvre par l’Ecole Supérieure de Journalisme de Lille, Reporters sans frontières (RSF) et le CERDIH. Il s’inscrit dans le cadre du Plan d’action des Nations Unies sur la sécurité des journalistes et la question de l’impunité, approuvé par le Conseil des chefs de secrétariat des organismes des Nations Unies en 2012 et reconnu par la Résolution de l’Assemblée générale des Nations Unies A/RES/68/163 du 18 décembre 2013. Ce projet a reçu en particulier le soutien de la Suisse et la Norvège à travers le Programme multi donateurs pour la liberté d’expression et la sécurité des journalistes.