News

Lancement officiel des cours à distance au Ministère des enseignements secondaires (MINESEC)

04/06/2020
YAOUNDE, Cameroun
04 - Quality Education

Yaoundé, 02 juin 2020

Depuis que l’épidémie de COVID-19 a commencé à se propager, le Cameroun a dû prendre, à partir du 11 mars, des mesures courageuses et inévitables dont celle de fermer temporairement les établissements scolaires et universitaires. Des mesures saluées par l’UNESCO qui s’est inscrite dans une dynamique en vue d’assurer la continuité pédagogique pendant cette période de fermeture. L'UNESCO, dans le cadre de la Coalition mondiale pour l’éducation accompagne les ministères techniques du secteur de l’éducation et de la formation (MINEDUB, MINESEC, MINESUP, MINEFOP) et ceci avec l’appui d’autres Partenaires Techniques et Financiers.

 

En effet, le 27 mars, Le Directeur du Bureau Régional de l’UNESCO rencontrait le Ministre de l’Éducation de Base et de l’Enseignement Secondaire à Yaoundé afin d’explorer les pistes de solutions alternatives visant à assurer la continuité des services éducatifs, notamment au moyen de dispositifs d’enseignement à distance basés sur les Technologies de l’information et de la Communication (TIC) et ce surtout pour les élèves inscrits dans les classes à examens.

Un peu plus de deux mois après, malgré de très courts délais et les difficultés inhérentes à un projet éducatif d’une telle envergure et dans un contexte inédit et imprévisible, des résultats positifs ont été obtenus et les objectifs fixés à court terme atteints.

« Je remercie tous vos collaborateurs, inspecteurs de pédagogie, enseignants, membres des comités techniques et scientifiques, experts associés, techniciens qui, sous votre supervision, ont œuvré d’arrache-pied pour que ce projet soit une réalité » a déclaré, Mr. Salah Khaled, le directeur du Bureau Régional de l’UNESCO. « La cérémonie de lancement officiel des cours à distance du MINESEC de ce jour, constitue l’un des résultats stratégiques appréciables que nous enregistrons aujourd’hui ».

Au lendemain des échanges fructueux et constructifs autour de l’impact du COVID-19 sur le système éducatif du 27 Mars, deux unités de production/enregistrement de cours dotés d’équipements technologiques de haute résolution ont été montées au sein des locaux de l’UNESCO avec une capacité de production de quatre enregistrements de 52 minutes par jour et par unité de production, soit deux  cours le matin et deux cours le soir.

« L’unité de la qualité scientifique et pédagogique des leçons produites, a été placée sous la coordination pédagogique d’un de vos collaborateurs, Inspecteur Coordonnateur Général et de la supervision du Comité scientifique que vous avez bien voulu mettre en place au sein de votre département Ministériel » a-t-il poursuivi.

« La réponse au Covid-19 par l’éducation à distance est la solution. Nous devons planifier pour un futur très proche » a déclaré Pr. Pauline Nalova Lyonga. Ministre des Enseignements Secondaires, après avoir remercié les différents partenaires publiques et privés. Elle a ensuite remercié l’UNESCO qui a ouvert ses espaces et locaux pour accueillir les studios d’enregistrements et pour l’appui technique nécessaires à la mise en œuvre et la réussite d’une telle stratégie.

A ce jour, ce sont 60 cours qui ont été produits et qui sont disponibles sur DVD(coffrets) pour archivage physique et en versions numériques (Clés USB) pour diffusion TV et pour archivage en ligne (Plateforme d'enseignement à distance en ligne sur internet).

 

Pour plus d'informations:

MPUTU Hilaireh.mputu@unesco.org

EKO'O Vanessavl.ekoo-mbeng@unesco.org