Press release

Lancement régional du rapport 2020 de suivi de l'éducation mondiale (GEM) de l'UNESCO sur « Inclusion et éducation : Tous, sans exception », en Afrique de l'Ouest et du Centre, le 23 Juillet 2020

23/07/2020
04 - Quality Education

Dakar, le 22 Juillet 2020 -  Les bureaux régionaux de l'UNESCO à Abuja, Dakar et Yaoundé organisent conjointement un lancement régional du rapport de suivi de l'éducation mondiale (GEM) de l'UNESCO pour 2020 sur « Inclusion et éducation : Tous, sans exception », un événement virtuel qui aura lieu le jeudi 23 juillet 2020 à 9h00 GMT.

Le rapport fournit une analyse approfondie des principaux facteurs d'exclusion des apprenants dans les systèmes éducatifs du monde entier, en examinant notamment les questions d'origine, d'identité et de capacité - sexe, âge, lieu, pauvreté, handicap, ethnicité, indigénéité, langue, religion, statut de migrant ou de déplacé, orientation sexuelle ou expression de l'identité de genre, incarcération, croyances et attitudes. Il constate une intensification de l'exclusion pendant la pandémie de la COVID-19. Il estime qu'environ 40% des pays à faible et moyen revenu n'ont pas soutenu les apprenants défavorisés pendant la fermeture temporaire des écoles.

Le Rapport mondial de suivi sur l'éducation 2020 (GEM) exhorte les pays à se focaliser sur les personnes laissées pour compte lors de la réouverture des écoles afin de rendre les sociétés plus résilientes et plus égalitaires. « Afin de relever les défis de notre temps, il est impératif d'évoluer vers une éducation plus inclusive », a déclaré la Directrice générale de l'UNESCO, Audrey Azoulay. « Repenser l'avenir de l'éducation est d'autant plus important après la pandémie de la COVID-19, qui a encore aggravé et mis en lumière les inégalités. L'absence d'action entravera le progrès des sociétés ».

L'événement a pour objectif de présenter les principales conclusions et recommandations du rapport GEM, sur l'inclusion dans l'éducation aux niveaux régional et mondial. En mettant l'accent sur le niveau régional, les expériences de certains pays, d'organisations de la société civile et du système des Nations Unies en matière d'environnement éducatif inclusif, qui est actuellement profondément touché par la pandémie de la COVID-19, et d’exclusion, seront partagées pour susciter des discussions animées sur les solutions régionales. Cet événement est une excellente occasion de promouvoir le message "Tous, sans exception" en Afrique de l’Ouest et du Centre, et de partager des stratégies visant à réduire l'exclusion dans l'éducation.

Moins d’un pays sur dix dispose de lois qui contribuent à assurer la pleine inclusion dans l'éducation, selon le Rapport mondial de suivi sur l'éducation 2020 de l'UNESCO intitulé Inclusion et éducation – Tous, sans exception

 

Contacts:

  • Théodore Somda (tz.somda@unesco.org) - Chargé de communication, Bureau régional multisectoriel de l’UNESCO pour l’Afrique de l’Ouest (Sahel), Dakar, Sénégal
  • Macaulay, Olushola (o.macaulay@unesco.org) – Chargé de communication, Bureau régional multisectoriel, Abuja, Nigeria.