L’Équipe spéciale sur les enseignants appelle à aider les 63 millions d’enseignants touchés par la crise du COVID-19

27/03/2020
03 - Good Health & Well Being

Environ 63 millions d’enseignants du primaire et du secondaire dans le monde sont affectés par la fermeture des établissements scolaires décidée par 165 pays en raison de la pandémie de Covid-19.

Les enseignants sont en première ligne de l’action mise en œuvre en vue d’assurer la continuité de l’apprentissage pour près de 1,5 milliard d’élèves, chiffre qui devrait encore augmenter.

Partout, avec les chefs d’établissement, ils se sont rapidement mobilisés afin de mettre en place des solutions novatrices pour offrir aux élèves confinés un apprentissage à distance de qualité, à l’aide de technologies numériques ou non. Ils jouent également un rôle essentiel pour diffuser les mesures de prévention de la propagation du virus, et s’assurer que les enfants sont en sécurité et accompagnés.

Cette situation sans précédent est éprouvante pour les enseignants, les élèves et leurs familles.

Certains enseignants, déjà exposés eux-mêmes au virus, s’efforcent de maîtriser leur anxiété lorsqu’on leur demande de travailler alors que le risque de Covid-19 se propage. D’autres doivent gérer la pression de devoir assurer un apprentissage de qualité au moyen d’outils pour lesquels ils ont reçu une formation ou une aide nulle ou insuffisante. Dans de nombreux pays, enseignants contractuels, remplaçants et assistants d’éducation voient leur contrat rompu et leurs sources de revenus disparaître.

L’Équipe spéciale sur les enseignants, une alliance internationale œuvrant en faveur des enseignants et de l’enseignement, a lancé un Appel à l’action pour les enseignants visant à leur garantir protection, soutien et reconnaissance pendant la crise. Des ressources matérielles et financières et un leadership en faveur des enseignants sont nécessaires pour qu’un enseignement et un apprentissage de qualité continuent d’être assurés à distance durant la crise et que la reprise soit rapide.

L’Équipe spéciale appelle les gouvernements, les professionnels de l’éducation, les bailleurs de fonds (publics et privés) ainsi que tous les partenaires concernés à :

  1. Protéger les emplois et les salaires : La crise ne doit pas servir de prétexte pour abaisser les normes ou laisser de côté le droit du travail. Les salaires et les avantages de l’ensemble du personnel enseignant et des assistants éducatifs doivent être maintenus.
  2. Accorder la priorité à la santé, à la sécurité et au bien-être des enseignants et des élèves : Les enseignants ont besoin d’un soutien socio-affectif pour résister à la pression supplémentaire de devoir assurer la continuité de l’apprentissage en temps de crise et soutenir leurs élèves dans ce climat anxiogène.
  3. Associer les enseignants à l’élaboration des réponses éducatives au Covid-19 : Les enseignants auront un rôle crucial à jouer pendant la phase de reprise, lors de la réouverture des écoles. Ils doivent être associés à toutes les étapes de la planification et de la formulation des politiques en matière d’éducation.
  4. Assurer une formation et un soutien professionnels adéquats : Peu d’efforts ont été faits pour dispenser aux enseignants une formation adéquate sur les moyens d’assurer la continuité de l’apprentissage. Nous devons réagir rapidement afin qu’ils reçoivent le soutien professionnel nécessaire.
  5. Placer l’équité au centre des réponses éducatives : Les enseignants qui travaillent dans des régions reculées ou avec des communautés minoritaires ou à faible revenu devront bénéficier d’un appui et d’une flexibilité accrus, pour veiller à ce que les enfants défavorisés ne soient pas laissés de côté.
  6. Inclure les enseignants dans les interventions d’aide humanitaire : L’Équipe spéciale appelle les organismes de financement à aider les gouvernements à soutenir les systèmes éducatifs, en particulier le perfectionnement professionnel du corps enseignant. Cette aide est à apporter d’urgence à certains des pays les plus pauvres du monde, qui peinent déjà à répondre aux besoins d’éducation à cause d’une pénurie critique d’enseignants formés.

Pour en savoir plus, téléchargez l’Appel en anglais, français, espagnol et arabe.

***

L’Équipe spéciale internationale sur les enseignants pour Éducation 2030 est un réseau mondial qui rassemble plus de 90 gouvernements ainsi qu’une cinquantaine d’organisations internationales et régionales (y compris des organismes des Nations Unies, des organisations de la société civile, des associations d’enseignants et des fondations) afin de promouvoir les questions relatives aux enseignants et à l’enseignement. Son secrétariat est hébergé au Siège de l’UNESCO, à Paris.