News

Lessia Oukraїnka : la voie de l’amour, de la lutte et de l’espoir

25/02/2021

Lessia Oukraїnka (pseudonyme de Laryssa Petrivna Kossatch-Kvitka), écrivaine, traductrice, folkloriste, activiste publique et culturelle, et pionnière du mouvement féministe ukrainien, est l'une des figures de la culture nationale les plus reconnues dans le monde. Cofondatrice d’une fameuse société littéraire "Pleyada", elle a écrit des poésies, des épopées, des romans et des essais, développé le genre du drame poétique dans la littérature nationale et fait partie de la liste restreinte des femmes les plus célèbres de l'histoire ukrainienne.

Avec ses réalisations littéraires, Lessia Oukraїnka explorait l'ethnographie et recueillait des matériaux sur des traditions populaires, notamment des mélodies folkloriques ukrainiennes. Elle en a enregistré 220, publié un ouvrage sur des jeux d'enfants, des chansons, des contes de fées, l’étude "Kupala à Volyn" (la fête du solstice d'été) et constitué le recueil "Chansons folkloriques pour la danse" (54 textes), ce qui l’a rendue une des premières dans le domaine des études ethniques en Ukraine, entre plusieurs autres réalisations.

Elle est la deuxième enfant sur six, née dans une famille de chef de l'Assemblée des conciliateurs du district P. Kossatch. Sa mère, O. Kossatch, née Dragomanova, était écrivaine (pseudonyme littéraire Olena Ptchilka), ethnographe et éditrice très connue. Ainsi, scolarisée à domicile en raison d’une maladie grave – tuberculose des os qu'elle a appelé la "guerre de trente ans" – Lessia Oukraїnka a réussi à devenir une des femmes les plus instruites de son époque, surtout grâce à son proche entourage : parents et amis de famille, représentants de l'aristocratie ukrainienne et de l'élite intellectuelle tels que M. Dragomanov, M. Lyssenko, V. Antonovytch, M. Starytskyi et d'autres. Dans son adolescence, elle a déjà écrit un manuel pour ses frères et sœurs cadets "Une ancienne histoire des peuples d'Orient" de plus de 250 pages qui faisait preuve de l'étendue de son éducation précoce.

Malgré ses douleurs permanentes et ses traitements difficiles, Lessia Oukraїnka menait la vie culturelle et sociale extrêmement active. Elle a rejoint des mouvements nationaux féministes ukrainiens, publié trois recueils de poésie à Lviv de 1893 à 1902, écrit plus d'une centaine de poèmes tout au long des années 1903-1913 lors de ses voyages à l'étranger. À la fin du XIX siècle, elle s’est tournée vers le théâtre, ce qui l’a menée à la création de plus d'une douzaine d'œuvres dramatiques et l'émergence d'un nouveau genre dans la littérature ukrainienne – des poèmes dramatiques, alias le drame en vers.

Parmi ses œuvres les plus célèbres, on peut citer des poèmes dramatiques "Les possédés", "Cassandre", "Rufen et Pryscylla", "La captivité babylonienne", "Le Seigneur de pierre", "Le chant de la forêt", ainsi que de nombreuses traductions des meilleurs extraits du discours littéraire écrits par G. G. Byron, Dante Alighieri, Homère, H. Heine, V. Hugo, W. Shakespeare, George Sand (Amantine Aurore Lucile Dupin), Maurice Maeterlinck, et bien d'autres. Parlant couramment 9 langues étrangères, Lessia Oukraїnka s'intéressait beaucoup aux sujets de la littérature mondiale et était étroitement liée à de nombreux auteurs reconnus de l'époque, avec lesquels elle discutait des questions fondamentales, telles que la solitude humaine, un manque tragique de compréhension, l'égalité des sexes et un isolement culturel des immigrants, la tolérance, l'amour et la mort, et ses visions de problèmes restent toujours appréciées et modernes.

Le février 25, 2021 marque le 150ème anniversaire de la naissance de Lessia Oukrainka. L'Ukraine le célèbrera au niveau national et mondial en association avec l'UNESCO dont les valeurs de paix, de tolérance, d'égalité des sexes et des ethnies, des pouvoirs d'inclusion, cette célèbre auteure en a professés tout au long de sa vie, en laissant derrière elle un vaste héritage littéraire qui affecte profondément un discours culturel ukrainien et international jusqu'aujourd'hui.

 

Projet artistique "Lessia Oukraїnka : 150 Names" : https://150imenlesi.org/.