De l'Estonie au monde entier - un mouvement de nettoyage de la Terre reçoit le Prix UNESCO-Japon

08 Octobre 2018

La Fondation Let’s Do It d’Estonie fait partie des trois lauréats de l'édition 2018 du Prix UNESCO-Japon d’éducation en vue du développement durable, récompensée pour ses projets internationaux « World Cleanup Day » et « Keep it Clean ». Merili Vares, Directrice des Partenariats mondiaux et de la Finance, et Eva Truuverk, membre du Conseil d’administration, ont évoqué cette distinction avec l'UNESCO.

La Fondation recevra le prix qui récompense chacun des trois lauréats par un montant de 50 000 dollars des États-Unis, à l’occasion d’une cérémonie organisée spécialement au Siège de l’UNESCO à Paris, le 9 octobre 2018.

La Fondation Let’s Do It est un mouvement mondial parti d’une idée simple : inspirer les Estoniens à changer d’attitude par rapport au ramassage des détritus. En 2008, 4 pour cent de la population ont ramassé 10 000 tonnes de détritus en un jour seulement. Grâce à la création d’un réseau d'équipes nationales, le mouvement a rapidement pris de l’ampleur, culminant avec la Journée mondiale du nettoyage de la Terre (World Cleanup Day) qui a lieu chaque année. Au total, si l’on prend en compte la Journée mondiale, la Fondation a mobilisé plus de 35 millions de personnes dans 159 pays.

Pour éliminer « l’invisibilité des détritus », la Fondation s’appuie sur la technologie, sous la forme d’une application pour téléphone mobile appelée World Cleanup, que tout un chacun peut utiliser pour identifier, photographier, signaler et agir lorsque les déchets sont mal gérés dans sa communauté.

Cette année, la Journée mondiale du nettoyage qui a eu lieu le 15 septembre a déclenché une « vague verte » mondiale – partant de Nouvelle-Zélande et se propageant à travers le monde, grâce à l’action de volontaires dans les différents pays, au fur et à mesure que la Terre passait d’un fuseau horaire à l’autre, aboutissant à Hawaii.

« Keep It Clean » est un projet de suivi qui réunit à l’échelle mondiale des organisations, des experts et des visionnaires pour aider les communautés à élaborer des plans de gestion des déchets à long terme. 

Le succès réside dans la simplicité

Merili Vares, Directrice des Partenariats mondiaux et de la Finance, a déclaré : « L’ensemble du projet représente des années de travail acharné de la part de toute notre équipe pour faire de ce rêve une réalité. Nous avons peine à croire que nous avons réellement accompli ce que nous avions entamé et que nous avons aussi été récompensés par ce prix. Nous avons toujours soutenu que c'est quelque chose que vous faites dans votre propre intérêt. Vous ne pouvez pas attendre des autres qu’ils changent les choses, vous devez agir. »

Eva Truuverk, membre du Conseil d’administration qui travaille sur le projet depuis sa création, a ajouté que la clé de son succès était la positivité et la simplicité de l'idée de base.

« Ramasser les détritus autour de vous, c’est la façon la plus simple de montrer que vous vous souciez de votre environnement » a-t-elle dit. « C’est un petit acte susceptible d’avoir un immense impact positif. »

Mais il n’y a pas que l'action individuelle qui compte.

« D’une certaine manière, la Journée mondiale du nettoyage transforme pour un jour la planète toute entière en une salle de classe où des millions de personnes apprennent par l’action et perçoivent le lien entre nos actes et l'environnement. Notre réseau opère dans 159 pays, et 80 pays coopèrent au niveau local, public et gouvernemental. C'est la clé du modèle. Pour susciter un changement, nous avons besoin d’impliquer toutes les parties prenantes » a indiqué Merili.

L'impact du mouvement est clair et documenté. Un lieu propre présente des avantages significatifs.

« Les études et les projets réalisés dans les bidonvilles qui ont été nettoyés et entretenus par leurs résidents montrent les effets positifs sur la criminalité, la santé et même le changement climatique » a ajouté Merili. « De plus, les données recueillies par l'application ont une immense valeur éducative et elles sont très utiles pour aider les administrations locales à trouver des solutions à long terme. »

Aller encore plus loin

En Estonie, à partir du simple nettoyage des déchets, le projet s’est transformé en projets pour un changement durable des communautés. Grâce au nouveau financement fourni par le prix, les plans pour l'avenir incluent la reproduction du mouvement par la mise au point d’un document « Keep it Clean », qui contiendra des informations sur la façon de maintenir la propreté de ce qui nous entoure, pouvant être utilisé de la même manière par l'industrie et les gouvernements.

« Nous voulons également développer davantage de projets et programmes éducatifs pour aller plus loin avec les communautés dans leur prise en charge de leur propre environnement » a indiqué Merili.