News

L'Ethiopie reçoit un soutien dans la préparation des dossiers de candidature au patrimoine mondial

15/09/2020
11 - Sustainable Cities and Communities
17 - Partnerships for the Goals

Parc national du Mont Balé (Ethiopie) ©UNESCO/Getu Assefa

Trois participants d'Éthiopie, ainsi que 16 autres représentants d'Afrique anglophone, participent à un atelier en ligne sur les dossiers avancés de nomination au patrimoine mondial, dans le cadre du Programme de renforcement des capacités de nomination au patrimoine mondial, du 10 au 17 septembre 2020. L'atelier en ligne, qui a été organisé par le Fonds africain du patrimoine mondial (AWHF), le Centre international d'études pour la conservation et la restauration des biens culturels (ICCROM), l'École du patrimoine africain (EPA) et le Ministère norvégien des affaires étrangères en partenariat avec le Centre du patrimoine mondial de l'UNESCO, est axé sur l'analyse et l'amélioration des dossiers de nomination au patrimoine mondial actuellement en préparation dans la région Afrique. L'atelier en ligne destiné à soutenir les dossiers de candidature au patrimoine mondial dans les pays africains francophones se tiendra du 24 septembre au 1er octobre 2020.

L'atelier évalue la préparation des dossiers avancés de nomination au patrimoine mondial par une analyse critique, des exercices pratiques et un échange entre pairs. Les participants seront soutenus dans l'élaboration de plans d'action pour la finalisation des dossiers de nomination individuels.
Trois participants d'Éthiopie ont pris part à l'atelier : M. Girma Timer, Directeur du développement et de la protection des zones protégées de l'Autorité de conservation de la faune et de la flore d'Éthiopie ; M. Muluneh Tefera Mariam et M. Abebe Tsadik, points focaux pour le projet de nomination du paysage culturel de Gedeo de l'Autorité de recherche et de conservation du patrimoine culturel (AARCH), ont présenté l'état d'avancement des projets de nomination en cours pour le Parc national des montagnes de Balé et le paysage culturel de Gedeo, qui figurent actuellement sur la liste indicative des sites potentiels du patrimoine mondial de l'Éthiopie.
Le programme de renforcement des capacités de nomination au patrimoine mondial a été lancé en 2008 et vise à faire du patrimoine de l'Afrique une source de bénéfices économiques et sociaux pour sa jeunesse, tout en promouvant des moyens innovants d'engagement avec le patrimoine et en favorisant les échanges intergénérationnels conformément aux objectifs de développement durable des Nations unies et aux aspirations de l'Agenda 2063 de l'Union africaine.

 

Notre Bureau régional de l'UNESCO pour l'Afrique de l'Est continuera à apporter son soutien aux acteurs du patrimoine mondial dans la région de l'Afrique de l'Est, qui abrite 34 sites du patrimoine mondial, afin d'accroître leur représentation sur la Liste du patrimoine mondial.

Mme Ann Therese Ndong-Jatta, Directrice du Bureau régional de l'UNESCO pour l'Afrique de l'Est

Suite à ces ateliers de formation en ligne, le Programme de renforcement des capacités pour les propositions d'inscription au patrimoine mondial soutiendra davantage la finalisation des dossiers de propositions d'inscription par le biais du mentorat, de l'assistance technique et du suivi.

 

Parc national du Mont Balé© Ethiopian Wildlife Conservation Authority