News

LiBeirut : l'UNESCO prend des mesures urgentes pour sécuriser deux bâtiments historiques à Beyrouth

09/10/2020

Le Fonds d'urgence pour le patrimoine de l'UNESCO a alloué 100 000 dollars des Etats Unis pour assurer la sécurisation urgente de deux bâtiments historiques touchés par les explosions dévastatrices, qui ont frappé la ville le 4 août 2020, détruisant le port de Beyrouth et ses environs, y compris les quartiers historiques de Gemmayzeh et Mar Mikhail - la Maison Boustany construite en 1880 et la Maison Tobbagi construite en 1908 dans la rue Mar Mikhael. Cette action urgente s'inscrit dans le cadre des efforts de l'Organisation pour sauvegarder le patrimoine culturel et relancer la vie culturelle à Beyrouth.

"Nous n'épargnerons aucun effort pour aider les citoyens de Beyrouth et le peuple libanais à se remettre de cette tragédie", a déclaré Ernesto Ottone R., Sous-Directeur général de l'UNESCO pour la culture. "Si les besoins vont de la reconstruction des infrastructures à la reprise de la vie quotidienne sous tous ses aspects, nous considérons que la revitalisation de la culture et la réhabilitation du patrimoine représentent des outils précieux pour la guérison des communautés".

Conduite par l'UNESCO, cette intervention d'urgence est menée en coopération avec la Direction générale des antiquités du Liban (DGA) et d'autres organisations internationales. En collaboration avec des experts locaux, l'achat et l'installation rapides des matériaux nécessaires pour assurer le renforcement et la mise à l'abri des bâtiments seront entrepris, dans le but d'achever les travaux dans les deux semaines à venir. 

"Les deux bâtiments ont perdu toutes leurs portes et fenêtres en plus de leurs traditionnels toits en tuiles" a expliqué le Dr Sarkis Khoury, Directeur général de la DGA. "L'arrivée imminente de la saison des pluies au Liban a exacerbé la nécessité d'une intervention rapide, car les explosions ont laissé une grande partie du patrimoine bâti exposé aux éléments, et il est donc urgent d'abriter ces bâtiments historiques afin de prévenir les risques d'infiltration et de dégâts des eaux". Il a également noté que, sans l'achèvement de ces travaux essentiels, non seulement "nous aurons des dépenses plus élevées en termes de restauration, mais nous pourrions voir certains bâtiments s'effondrer en morceaux".

Le soutien que le Fonds d'urgence pour le patrimoine de l'UNESCO apporte au Liban s'inscrit dans le cadre de l'initiative LiBeirut, lancée le 27 août 2020 par la Directrice générale de l'UNESCO, Mme Audrey Azoulay. LiBeirut vise à soutenir la réhabilitation des écoles, des bâtiments du patrimoine, des musées, des galeries, ainsi qu'à la revitalisation de la vie culturelle et de l'économie créative de Beyrouth.

Le fonds d’urgence pour le patrimoine est un mécanisme multi-donateurs qui permet à l'UNESCO de répondre rapidement et efficacement aux crises résultant de conflits armés et de catastrophes causées par des risques naturels ou d'origine humaine dans le monde entier.